5 juin 2019 / Tags : PréventionSantéSexualité

Le cycle menstruel

Le cycle menstruel c’est un peu comme si, à l’intérieur de toi, ton organisme de jeune femme parcourait un terrain de jeu en cercle et revenait chaque mois à la case départ, jusqu’à ce qu’il change les règles et rejoigne un autre terrain : la grossesse. De manière général, on te parlera de cycle menstruel pour aborder tout ce qui prépare ton corps à voir arriver tes règles ou à être enceinte.

Case départ : quand commence mon cycle ?

Chaque femme a son propre cycle, même s’il existe bien un point commun entre toutes : un cycle commence le premier jour des règles. Elles n’arrivent clairement pas à la même date pour toutes, car un cycle est composé d’un nombre de jours différent pour chacune (de 21 à 36 jours). D’ailleurs certaines femmes ont un cycle qui change de nombre de jours chaque mois : on parlera alors de cycle irrégulier. Pendant cette période, le corps élimine et expulse l’ovule non fécondé. C’est pourquoi, lorsque tu as tes règles, tu n’es pas enceinte.

Comment se déroule le reste de mon cycle ?

Entre le début de ton cycle et la période d’ovulation, tu te trouves dans la phase folliculaire. Ton corps se prépare à lancer une nouvelle manche. Pendant celle-ci, ton corps produit un nouvel ovule et ton taux d’hormones (appelées œstrogènes) augmente. Ton utérus s’épaissit également et se tient prêt à réceptionner un ovule.

Ensuite, tu entres dans la phase d’ovulation au cours de laquelle un de tes ovules sort de l’ovaire via tes trompes de Fallope. C’est à ce moment qu’il pourrait rencontrer un spermatozoïde. Ce dernier peut vivre jusqu’à 7 jours dans ton organisme.

Comme la longueur du cycle varie d’une femme à l’autre, il est très difficile de cibler avec précision le moment où s’est produit ton ovulation. C’est pourquoi, on dit qu’il est possible de tomber enceinte à n’importe quel moment.

L’ovulation ne te donne pas de signe évident de son arrivée. Certaines femmes repéreront par exemple une légère augmentation de leur température (d’un ou deux degrés) le jour de l’ovulation, mais cette donnée n’est clairement pas facile à repérer.

Après la phase d’ovulation, tu rentres dans la phase lutéale, celle où ton ovule dépasse la case « trompes de Fallope » et se retrouve dans ton utérus. A cette période, deux possibilités :

  • soit ton organisme n’a pas réceptionné l’ovule : la paroi qui s’épaississait dans ton utérus au début de ton cycle se détache et te voilà de nouveau au début de ton cycle : tes règles apparaissent. Tu es donc repartie pour un nouveau tour ;
  • soit ton organisme a réceptionné un ovule fécondé, on dira qu’il s’est implanté dans l’endomètre ou que tu es enceinte.


Enceinte ?

Comme nous te l’avons expliqué, parfois la partie peut durer un peu plus longtemps que d’habitude : ton cycle est peut-être plus long et il est possible que tes règles aient un peu de retard. Des événements de ta vie (chocs, stress, fatigue, cycle irrégulier, …) peuvent parfois être responsables de ton retard de règles. On te conseillera d’attendre 7 jours de retard de règles ou 20 jours après le dernier rapport non protégé et sans contraception pour faire un test de grossesse.

Pour plus d’infos, tu peux aussi consulter les fiches de Bruxelles-J :
https://www.bruxelles-j.be/amour-sexualite/

L'article t'a plu? Partage le :

Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !

Articles liés :

Les centres de planning familial constituent des lieux d’accueil où chacun peut trouver un soutien,

...

Le harcèlement, de près ou de loin, on le connait tous un petit peu, parfois même sans réellement se

...

Comment bien choisir sa méthode de contraception ?

Bien que le moyen de contraception le plus connu

...