27 mai 2019 / Tags : AdministrationAide socialeArgentDroits sociaux

Les allocations d’insertion

En Belgique il y a deux possibilités pour ouvrir son droit aux allocations de chômage : sur base du travail (on parle alors d’allocations de chômage) ou sur base des études (on parle alors d’allocations d’insertion). Sur cette page nous parlerons de l’ouverture du droit sur des études. Pour l’ouverture sur base du travail, tu peux suivre ce lien : (lien chômage travail)

Quelles sont les conditions pour ouvrir mon droit aux allocations d’insertion ?

Il y en a 5 :

  • Ne plus être soumis à l’obligation scolaire
  • Avoir terminé (pas forcément réussi) des études de plein exercice du cycle secondaire supérieur ou la troisième année de l’enseignement secondaire technique, artistique ou professionnel dans un établissement d’enseignement organisé, reconnu ou subventionné par une des Communautés
  • Ne plus être étudiant
  • Ne pas avoir atteint l’âge de 25 ans au moment de la demande d’allocations
  • Avoir validé son stage d’insertion = 310 jours + 2 évaluations positives

Qu’est-ce que le stage d’insertion ?

L’une des contions pour pouvoir bénéficier des allocations d’insertion est donc d’avoir validé son stage d’insertion. Ce stage est en fait une période de 310 jours (ce qui équivaut à un peu moins d’un an) pendant laquelle tu dois être inscrit comme demandeur d’emploi chez Actiris et chercher activement du travail. Au cours de ces 310 jours, Actiris évaluera ta recherche d’emploi. Tu seras ainsi convoqué pour deux évaluations. Pour valider ce stage, ces évaluations doivent être positives. En cas d’évaluation négative, ton stage est alors prolongé. A noter que certains jours d’activité comme le travail par exemple, sont comptabilisés dans ce stage d’insertion. Tu trouveras toutes les informations ici.

Et une fois mon stage validé ?

Si tu réponds aux 4 autres conditions, tu peux alors entrer une demande d’allocations d’insertion via l’organisme de paiement de ton choix. Il en existe quatre : les trois syndicats (FGTB, CGSLB, CSC) et le CAPAC. A noter que dans les 8 jours qui suivent ta demande, tu dois te réinscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris. Cette démarche est obligatoire, même tu ne t’es pas désinscris.

Quels montants vais-je percevoir ?

Contrairement aux allocations de chômage sur base du travail, le montant des allocations d’insertion est le même pour tout le monde. Il dépendra de ton statut familial et de ton âge.
Ton statut familial dépendra des personnes avec qui tu habites et de leurs revenus. Tu trouveras toutes les informations sur les montants ici.

Les allocations d’insertion sont-elles limitées dans le temps ?

De nouveau, contrairement aux allocations de chômage sur base du travail, les allocations d’insertion sont effectivement limitées dans le temps. Tu pourras ainsi bénéficier de ces allocations pour un total de 36 mois.
Certains jours prolongent ce délai de 36 mois (le travail par exemple). Le moment où le décompte des 36 mois débute varie également selon ton statut. Ainsi, si tu es isolé, ce décompte ne débuteras qu’à partir de tes 30 ans. Si tu es cohabitant, il débutera par contre dès ton premier jour d’indemnisation. Si ton statut familial change en cours de route, la règle est réadaptée à ton nouveau statut.

Sache qu’il est également possible d’ouvrir un « droit additionnel » de 6 mois supplémentaire sous certaines conditions.

Tu trouveras toutes les informations sur ces différents points ici.

Dois-je suivre certaines règles si je bénéficie des allocations d’insertion ?

Oui, tout comme pour les chômeurs qui ont ouvert leur droit sur base du travail, pour pouvoir continuer à bénéficier des allocations d’insertion, tu dois répondre à une série d’obligation. Tu peux te référer au point « Et une fois au chômage, dois-je suivre certaines règles? » de cette page-ci (page chômage sur base du travail) pour connaître toutes ces obligations ainsi que les sanctions en cas de non-respect de celles-ci.

Que se passe-t-il si j’ai plus de 25 ans au moment où je termine mes études ou que ma période de 36 mois est terminée ?

Dans ce cas tu n’auras malheureusement pas/plus droit aux allocations d’insertion. La seule façon d’ouvrir ton droit au chômage sera alors de le faire sur base du travail (lien chômage du travail).

Actualité récente :

Articles liés :

L'article t'a plu? Partage le :

Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !