29 juin 2020 / Tags : Études

Nouvelles règles de finançabilité et covid19

Depuis vendredi, il existe de nouvelles règles de finançabilité. En raison du covid19, certains étudiants seront automatiquement considérés comme finançables pour l’année académique 2020-2021. Malheureusement, cela concerne peu d’étudiants. Il s’agit principalement de deux catégories d’étudiants et on se demande quels étudiants seront concernés la deuxième catégorie. Par ailleurs, ces règles ne concernent que l’année académique 2020-2021. Infor Jeunes Bruxelles refait le point en 5 minutes chrono’.

finançabilité covid19

Bref rappel

Pour rappel, la finançabilité est une condition à remplir pour avoir le droit de s’inscrire ou de se réinscrire en Haute Ecole, à l’Université ou en Ecole supérieure des Arts. Nous te renvoyons à cet article que nous venons de modifier si tu as des questions.

De nouvelles règles

Depuis ce vendredi 26 juin 2020, de nouvelles règles de finançabilité ont été publiées au Moniteur belge. Il s’agit de l’arrêté du Gouvernement de la Communauté française de pouvoirs spéciaux n° 31 relatif à l’organisation de l’année académique 2020-2021.Derrière ce nom barbare, deux nouvelles catégories d’étudiants seront automatiquement considérées comme finançables.

Les étudiants inscrits dans une année diplômante

Les étudiants inscrits dans une année diplômante lors de l’année académique 2019-2020 seront fictivement considérés comme ayant acquis tous leurs crédits pour l’année académique suivante. Il s’agit de reconnaitre que le covid19 a eu des répercussions sur l’année académique des étudiants et de ne pas pénaliser l’insertion de certains étudiants sur le marché du travail.

Une année diplômante est une année où l’étudiant est inscrit en fin de cycle d’un Bachelier de type court ou d’un Bachelier de spécialisation, d’un Master ou d’un Master de spécialisation ou encore une inscription en agrégé de l’enseignement secondaire supérieur.

Par conséquent, cela ne concerne pas les bacheliers de transition. C’est-à-dire ? Un bachelier qui ne conduit pas à un diplôme. Par exemple ? Un bachelier en sciences politiques, en communication, en sciences dentaires ou en ingénieur. Néanmoins, ces crédits seront à nouveau comptabilisés à concurrence du nombre de crédits réellement réussi à partir de l’année académique 2021-2022.

Les autres étudiants

Pour la deuxième catégorie, c’est plus compliqué. D’ailleurs, tu n’es sans doute pas concerné. Décryptage.

D’une part, cette règle concerne les étudiants dont le programme d’études a été réduit en raison du covid19. Ils semblent très peu nombreux. D’autre part, cela concerne seulement une des règles de finançabilité. On souffle et on s’accroche.

Pour rappel, un étudiant est considéré comme finançable s’il a acquis au moins la moitié des crédits des trois précédentes inscriptions ou années académiques. Toutefois et sauf s’il a demandé un allègement, il devra également avoir acquis au moins 45 crédits. C’est cette dernière condition qui est visée par cette règle. Pour le dire autrement, lors du calcul de la finançabilité sur ces trois dernières années ou inscriptions académiques, tu devras toujours avoir acquis au moins la moitié de ces crédits mais, et c’est là la nouveauté, tu  ne devras pas avoir acquis au moins 45 crédits. Ici encore, cette règle ne concernera que l’année académique 2020-2021.

Faudra-t-il avoir présenté tous ses examens pour bénéficier de cette règle ?

Non.

Et pour ceux qui ne sont pas concernés pas ces deux règles ?

Rien n’est prévu et tu retombes sur les règles “classiques” de finançabilité.

#StayTuned 

 

 

 

Actualité récente :

Articles liés :

L'article t'a plu? Partage le :

Après la lecture de cet article, tu as encore des questions ? Notre équipe se fera une joie de t’aider !

Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !