24 mars 2020

Questions à propos du coronavirus

Confinement, écoles fermées, perte de ton job, isolement, … Le Coronavirus ou Covid 19, bouscule ton quotidien et commence même à te faire réfléchir à l’organisation de ton futur proche. Infor Jeunes Bruxelles a donc compilé les questions qu’on nous pose le plus souvent (via notre Facebook et notre mail), par rapport à cette situation hors du commun. Parmi toutes ces questions à propos du coronavirus, tu trouveras des infos et des liens qui on l’espère apporteront des solutions à ta situation.

Si tu le souhaites tu peux aussi profiter de cette période pour nous envoyer tes réflexions, tes doutes ou tes pensées par écrit ou en images ici. Partager son expérience peut te faire du bien à toi et aux autres !

La liste de FAQ sera actualisée au fur et à mesure, mais si tu ne trouves pas de réponse à ta question, un seul réflexe à avoir : 

écris-nous à bruxelles@ijbxl.be et tu recevras une réponse rapide et personnalisée !!

F.A.Q.

Quels outils pour m’aider à étudier à domicile ?


En complément des dispositions prises par chaque établissement scolaire, d’autres outils pourraient vous être utiles pour assurer une continuité pédagogique.

EAD
L’Enseignement à Distance/E-learning de la Fédération Wallonie-Bruxelles met à disposition des élèves en quarantaine ses modules de cours interactifs de niveaux primaire et secondaire.
Au travers d’activités et d’exercices, de supports audio et vidéo, d’échanges dans des forums, de corrections de devoirs et de nombreux conseils donnés par des enseignants, les élèves temporairement écartés pourront continuer à évoluer dans leur programme scolaire.


La plateforme gratuite Khan Academy

Cette plateforme utilisée par les enseignants et parents, permet de continuer à accompagner les enfants et élèves. En mathématiques et en sciences – physique, chimie, sciences de la vie et de la terre.
En mettant à disposition des ressources et des outils pédagogiques qui permettent un apprentissage personnalisé et interactif.

Les manuels scolaires
De nombreux éditeurs de manuels scolaires ont réagi à la pandémie de coronavirus qui a entrainé la fermeture des établissements scolaire pour plusieurs semaines. Certaines d’entre eux ont ainsi mis gratuitement à disposition des enseignants, des parents et des élèves les versions numériques de leurs manuels scolaires.

Je suis en secondaire, qu’en est-il de mes examens de juin ?


Il est encore trop tôt pour pouvoir te dire si tes examens resteront maintenus. Tout dépendra de la durée du confinement. Quoi qu’il en soit, les événements actuels ne devraient pas avoir de conséquence négative sur la réussite de ton année.
Nous te conseillons évidemment de suivre les consignes envoyées par tes professeurs. Ceux-ci ne peuvent pas t’envoyer de nouvelles matières à étudier mais ils peuvent te donner des travaux à réaliser à la maison. Ces travaux ne devraient pas être pris en compte pour l’évaluation de ton année. Cependant, ils te permettent de maintenir un rythme et de préparer au mieux le retour à l’école.

Étudiant étranger hors UE, les Universités vont-elles prolonger la période d’admission ?


Tu dois introduire tes demandes d’admission universitaire jusqu’au 30 avril auprès de l’Université de ton choix.
Cependant, nous t’invitons à vérifier, sur le site de l’Université de ton choix, si cette demande d’admission sera bien traitée durant la période de confinement. L’UNamur par exemple indique sur son site que les demandes d’admission introduites entre le 17/03 et le 03/04 ne sont pas traitée. On prolongera possiblement la date du 03/04  en fonction de la situation.

C’est quoi le chômage temporaire ? Comment le demander ?


Il s’agit d’indemnités de chômage accessibles aux personnes qui ont un contrat de travail. L’exécution de ce contrat est temporairement (totalement ou partiellement) suspendue. Notemment à cause par exemple des mesures de force majeure prises pour lutter contre le Coronavirus. Si tu es dans ce cas, tu peux avoir droit au chômage temporaire SANS devoir prouver un certain nombre de jours de travail.
Par contre, si tu n’as pas de contrat de travail ou qu’il s’est terminé, tu ne peux pas prétendre au chômage temporaire. Tu pourras avoir droit au chômage “normal” si tu as travaillé assez longtemps avant la fin de ton contrat.
Tu trouveras toutes les informations sur le chômage temporaire lié à la crise du Coronavirus et les formalités pour introduire ta demande ici.

Les syndicats et la CAPAC travaillent à bureau fermé, comment demander mes allocations de chômage ?


Malgré la fermeture des bureaux au public, tu peux toujours introduire ta demande d’allocations de chômage ou de chômage temporaire.
Tu peux faire une demande simplifiée via le formulaire de contact chez certains ou encore envoyer tes documents par courrier postal. Cette période de confinement ne t’empêche pas d’accéder à tes droits. N’hésite pas à contacter le syndicat de ton choix ou la CAPAC par téléphone ou par mail pour poser tes questions.

Qui dois je contacter pour percevoir le chômage temporaire si je ne suis pas syndiqué ?


Si ton employeur à l’intention de te mettre en chômage temporaire, il te sera possible d’ouvrir un droit au chômage temporaire (pour force majeure). Et ce, même si tu n’es pas syndiqué. Dans ce cas tu peux envoyer ton formulaire C3.2 corona à la CAPAC. Il s’agit d’une institution publique de sécurité sociale qui paie des allocations de chômage (et des allocations apparentées) gratuitement. Cet organisme créera ta demande d’allocations et y joindra la « Déclaration électronique de Risque Social – scénario 2 » complétée par ton employeur. La CAPAC enverra ensuite ta demande à l’ONEM. Nous t’invitons à consulter leur site afin d’introduire ta demande.

Puis-je déménager durant la période de confinement ?


Jusqu’à présent, il n’est pas officiellement interdit de déménager. Mais cependant, on te conseille de postposer celui-ci après la période de confinement. Les règles de distanciation sociale ne pouvant pas s’appliquer lors d’un déménagement.

Puis-je introduire une nouvelle demande au CPAS malgré le confinement ?


Oui, les CPAS restent ouverts et accessibles malgré les mesures de confinement.
Cependant, chaque CPAS à adapté les conditions d’accueil (horaires, accès,…).
N’hésite pas à contacter le CPAS de ta commune pour connaître les modalités.
Sache également qu’une demande peut être introduite par courrier ou par fax (oui ça existe encore).

Comment puis je me rendre utile pendant cette période de confinement ? Qui contacter pour proposer mes services ?


Si tu souhaites te rendre utile lors de cette période de confinement, sache que certaines communes ont mis en place des services d’aide citoyenne. De plus, tu peux t’inscrire sur la plateforme « impactdays » qui a mis en place un service pour gérer la crise du coronavirus.
Tu trouveras aussi des propositions de volontariat sur la plateforme francophone du volontariat.

Maintenir une activité physique en période de confinement, qu’est-ce qu’on peut faire ?


Dans la mesure du possible, il faut éviter au maximum les sorties mais tu peux tout à fait sortir pour marcher, faire un jogging ou encore du vélo. Attention, uniquement seul ou avec un membre de ta famille qui vit sous le même toit. Ou éventuellement avec une personne extérieure (toujours la même). Il faudra aussi garder une distance d’au moins 1,5m avec cette personne.
Bien sûr, tu peux pratiquer une activité à l’intérieur de ta maison/appartement. Tu ne sais pas quoi faire? Il y a pleins de vidéos sur les réseaux sociaux. Tu pourras suivre gratuitement une séance de sport à domicile! Voici un aperçu des nombreuses possibilités.

Cette période de confinement m’angoisse, je me sens seul.e, qu’est-ce que je peux faire ?


En cette période particulière, il est normal de ressentir plein d’émotions et de se poser des questions. Inquièts par rapport à la maladie, l’isolement, l’angoisses, nous sommes nombreux à ressentir des difficultés durant cette période. Si tu ressens le besoin de parler à quelqu’un, le centre de crise (SPF Santé) a mis en place un numéro gratuit pour accompagner les personnes durant cette période: 0800/14689. Ils sont là pour t’écouter et te renseigner si nécessaire.
Tu peux aussi appeler écoute-enfants, un service gratuit et anonyme toujours là pour te soutenir: 103
Pour rester en contact avec tes amis ou ta famille éloignée, n’hésite pas à utiliser les différentes plateformes de communication gratuite. Si tu as une webcam, tu peux même faire des vidéos conférences. Quelques exemples d’outils de vidéos conférences ici.

Pour les parents, ce n’est pas toujours facile non plus de gérer cette situation. Ils peuvent contacter la plateforme contre le burnout parental: 0800/30.030

J’avais réservé des places de théâtre, vais-je être remboursé ?


Jusqu’à présent, l’ensemble des représentations théâtrales sont reportées ou annulées jusqu’au 05 avril.
La billetterie de la salle de spectacle devrait prendre contact avec toi pour un éventuel remboursement ou pour t’informer du report du spectacle. Si tu le souhaites, tu as également la possibilité de faire don du prix de ta place à un Fonds Spécial qui viendra en aide aux artistes, techniciens, … se retrouvant sans emploi. Nous mettrons plus d’informations quand les détails de ce plan seront mis en place.

Je suis en alternance, dois-je encore aller en stage ?


Si tu es en alternance à l’efp, apprenti ou chef d’entreprise, ton contrat de d’alternance/ convention stage est automatiquement suspendu(e). Pour la période du 18 mars 2020 jusqu’au terme des vacances de Pâques, soit le 19 avril 2020.

Si tu suis une formation en chef d’entreprise à l’efp, tu peux faire du télétravail à domicile. A certaines conditions telles que: les tâches qui te sont attribuées sont possibles en télétravail, ton maître de stage et toi êtes d’accord, tu as chez toi le matériel nécessaire pour pouvoir faire du télétravail. Plus d’information sur le site de l’EFP. Ceci dit, tu ne pourras en aucun cas te rendre sur ton lieu de stage. Et ce même si les travailleurs classiques travaillent à bureaux fermés ou que tu as oublié certains documents.

Si tu es en CEFA, la poursuite du stage est laissée à l’appréciation de l’entreprise.

Je suis en alternance, ai-je droit au chômage temporaire ?


Si tu es apprenti, ton employeur pourrait te mettre en chômage temporaire pour cas de force majeure.
C’est un revenu de remplacement exceptionnel mis en place suite au mesure prises pour éviter la propagation du virus Covid-19 (le Coronavirus).
Tu auras donc droit une allocation forfaitaire qui dépendra de ta situation familiale :

Si tu vis seul, tu auras droit à 1.099,54€/mois

Si tu es cohabitant : 572,52€/mois.

Et si tu es cohabitant avec charge de famille : 1.342,12€/mois

Tu trouveras une explication des différentes situations familiales sur cette fiche.

Quelle différence entre le chômage temporaire pour force majeure et pour raisons économiques ?


On parle de chômage temporaire pour raisons économiques lorsque, suite au Coronavirus :

  • ton employeur est temporairement obligé de diminuer tes heures de travail
  • ou qu’il n’est plus en mesure de te fournir du travail suite à d’une diminution de son activité (chiffre d’affaire, nombre de commandes, de clients).

On peut alors réduire ton temps d etravail, ou totalement le suspendre pendant cette période.
Cette mesure peut te concerner si tu es ouvrier ou employé du secteur privé ou du secteur public, travailleur intérimaire (pendant la durée de leur contrat intérimaire, éventuellement renouvelé), ou un apprenti suivant une formation en alternance. Tu n’y as donc malheureusement pas droit si tu es travailleur indépendant ou si tu travaillais comme étudiant.

On parle de chômage temporaire pour force majeure lorsque suite à un événement soudain, imprévisible et indépendant de ta volonté ou de celle de ton employeur, il est impossible de faire ton travail. Depuis le 13.03.2020 et pendant la durée des mesures de protection imposées par les autorités, le Coronavirus entre dans la notion de « force majeure ». Même si on peut encore travailler certains jours.
Cette mesure peut te concerner si tu es :

  • ouvrier ou employé du secteur privé ou du secteur public et du secteur non-marchand
  • travailleur intérimaire (pendant la durée de leur contrat intérimaire, éventuellement renouvelé)
  • un travailleur du secteur de l’enseignement
  • ou un apprenti suivant une formation en alternance.

Tu n’y as donc malheureusement pas droit si tu es travailleur indépendant ou si tu travaillais comme étudiant.

Dans les deux cas, tu pourras en bénéficier directement si les raisons économiques ou la force majeure est prouvée par ton employeur. Aucune condition d’admissibilité n’est requise pour ouvrir un droit au chômage temporaire pour la période du 01.02.2020 au 30.06.2020 inclus.
Tu trouveras plus d’informations sur le site de l’ONEM.

Mon employeur peut-il m’imposer de prendre congé suite aux circonstances (COVID-19) ?


Non. En principe, ton employeur ne peut pas t’imposer de prendre congés sauf si cette possibilité est prévue dans le règlement de travail ou dans ton contrat de travail.
Dans le cas contraire, tu peux prendre tes congés lorsque tu le souhaites. La période de tes vacances devra par contre être négociée et pourrait éventuellement être refusée si ton absence à la période perturbe l’organisation du travail de l’entreprise.

Puis-je être en chômage temporaire (alors que mon service n’est pas fermé) pour m’occuper des enfants si mon conjoint fait du télétravail ?


En principe, le parent qui fait du télétravail s’occupe des enfants. De plus, comme les garderies et les crèches restent ouvertes, tu ne pourras pas invoquer une absence de solution de garde d’enfants pour être mise au chômage temporaire. Donc, comme dans ta situation, tu as une possibilité de garde, tu ne pourras pas bénéficier du système de chômage temporaire.

Coronavirus et confinement : quelles recommandations et comment évaluer la fiabilité d’une information ?


Les fakes news se donnent à cœur joie au sujet du Coronavirus… « Il suffirait de prendre de la cocaïne pour guérir ? » – Euh… En fait non.
Le café des sciences a rassemblé et publié le message de nombreux·euses médiateur·trice·s scientifiques au sujet du coronavirus. Tout au long de la vidéo, les médiateur·trice·s scientifiques nous parlent du coronavirus. Ils nous expliquent les mesures de précautions, les points d’attention à observer pendant cette période de confinement.

Sites à consulter :

  • Ici une chouette vidéo explicative, ici mise en ligne par le youtubeur belge francophone “Le Chat Sceptique” pour comprendre les enjeux.
  • Pour plus de données statistiques globales sur le coronavirus, vous pouvez vous rendre sur le site du Service Public Fédéral Santé Publique.
  • Ou encore sur « Our World in Data » (« notre monde en données ») – Attention le site est en anglais.

Pour les plus jeunes : vous pouvez également retrouver des explications claires et adaptées aux enfants réalisées par des médiateur·trice·s scientifiques.

  • On citera notamment le site Kidiscience qui a rédigé un article explicatif « C’est quoi le coronavirus » et met en ligne des ressources gratuites d’activités, jeux et exercices pour les parent·e·s, tuteur·trice·s et/ou encadrant·e·s d’enfants.

Outre les enjeux du coronavirus, la vidéo publiée par « Le Chat Sceptique » souligne aussi l’importance de s’informer sur le sujet auprès de sources fiables. Mais alors, comment apprendre à évaluer source sur internet ?

  • L’université de Laval au Canada nous propose sa méthode en ligne pour effectuer une recherche sur internet et évaluer la fiabilité d’un ou plusieurs article·s. C’est la méthode 3QPOC : Qui ? Quoi ? Quand ? Pourquoi ? Où ? Comment ? Pour plus de détails, c’est par ici.

Mon job étudiant à été interrompu. Que puis-je faire ?


Les étudiants dont le job est interrompu durant le confinement n’ont pas droit au chômage temporaire. En principe, tant que tu es étudiant, ce sont tes parents qui ont l’obligation de t’aider financièrement. S’ils n’ont pas les moyens de t’aider ou si une aide est impossible, tu pourrais envisager de demander une aide du CPAS, mais cela dépendra de ta situation personnelle (nationalité, revenus des parents, etc.). Tu trouveras plus d’information sur les aides du CPAS en cliquant ici.

Ai-je encore droit à mes allocations familiales vu que je suis majeur et que je ne vais plus à l’école ?


Oui. Le fait de ne plus pouvoir aller à l’école est actuellement indépendant de ta volonté, mais lié aux mesures prises pour éviter la propagation du virus Covid-19 (Coronavirus). Il n’y a donc pas de raison que ton absence à l’école soit considérée comme injustifiée et entraîne une perte de ton droit aux allocations familiales.

Un travailleur a-t-il le droit de refuser de travailler par crainte du coronavirus ?


A priori non.
Cependant l’employeur est le premier responsable de la santé et de la sécurité des travailleurs dans son entreprise. Par ailleurs, l’employeur doit respecter les consignes du gouvernement.

Si l’employeur est un commerce pouvant rester ouvert ou relève d’un secteur essentiel, il doit mettre en place le télétravail ou respecter les règles de distanciation sociale, autant que possible. Il s’agit d’une obligation de moyen, pas d’une obligation de résultat. Dans ce cas, le travailleur ne peut pas refuser de travailler même si les consignes du gouvernement ne peuvent pas être complètement respectées.

Je suis bloqué à l’étranger et je suis censé reprendre le travail, que faire ?


Si tu ne rentres pas au travail à temps en raison de circonstances imprévues, mieux vaut contacter le plus vite possible ton employeur. Pour continuer à être payé en étant absent au travail, il faut qu’il s’agisse d’un cas de force majeure. Par exemple, si l’espace aérien est fermé suite à une éruption volcanique comme cela s’est produit il y a quelques années. Il existe d’autres possibilités pour rentrer au pays ? Tu dois les utiliser pour veiller à te présenter à temps au travail.

Je suis enceinte et je souhaite avorter. Est-ce que cela sera possible pendant le confinement ?


Oui, tu peux avorter pendant le confinement. Si tu souhaites interrompre ta grossesse, nous te conseillons de prendre contact avec un Centre de planning Familial le plus tôt possible. Au vu des mesures de sécurité à respecter, le temps d’attente pourrait être plus long que normal et tu pourrais risquer de dépasser le délai limite pour la Belgique (fixée à 12 semaines). Pour tout renseignement concernant les centres de planning, tu peux cliquer ici.

Coronavirus : quels sont les risques de transmission lors des rapports sexuels ?


Selon nos connaissances actuelles au sujet du Coronavirus, il ne s’agit pas d’une infection Sexuellement Transmissible (IST). Autrement dit, ce virus n’est pas transmissible par les zones et les sécrétions génitales (sperme, sécrétions vaginales, liquide séminal), comme peut l’être le virus du VIH par exemple.
Néanmoins, les mesures de protections actuelles consistent à tousser et éternuer dans son coude pour éviter de projeter des gouttelettes de salive et de garder une distance de plus d’1 mètre des autres personnes. C’est pour éviter que nous soyons en contact avec des micro-gouttes de salive et d’autres sécrétions qui viennent des voies respiratoires. Et forcément, durant un moment de proximité physique et sexuelle avec ton/ta partenaire, ces mesures sont quasi-impossibles.

Je suis à l’étranger, comment ça se passe si mon vol retour a été annulé ?


  • Vol retour annulé

Ton vol de retour a été annulé par la compagnie aérienne en raison du coronavirus ou d’une décision du gouvernement du pays dans lequel tu séjournes. Tu as alors le choix entre te faire rembourser ton billet sans frais supplémentaires ou accepter un autre vol de retour que te proposerait la compagnie aérienne. Celle-ci n’est pas tenue de verser une quelconque indemnisation supplémentaire.

  • Vol reporté

Si le vol de retour proposé n’a pas lieu le même jour que le vol initialement prévu, la compagnie aérienne devra prendre en charge ton hébergement à l’hôtel.

  • Vol maintenu mais inaccessible

Si le vol est maintenu mais que tu ne peux pas le prendre en raison de mesures prises par les autorités. Parce que par exemple, on a mis en quarantaine de ton hôtel. Alors, la compagnie aérienne n’est pas légalement tenue de te rembourser ou de te proposer un autre vol.

Pour les frais qui ne sont pas pris en charge par la compagnie aérienne, les voyageurs doivent en principe les supporter eux-mêmes. Pour autant que les autorités (locales, nationales, européennes) n’interviennent pas, par exemple pour la quarantaine ou le rapatriement. Le cas échéant, les voyageurs peuvent s’adresser à leur compagnie d’assurances. Vérifie les conditions de ton éventuelle police d’assurance voyage ou contacte ton assureur ou ton intermédiaire d’assurance. Pour plus d’info.

Actualité récente :

Articles liés :

L'article t'a plu? Partage le :

Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !

Tu as une question spécifique ? Notre équipe se fera un plaisir de t’aider !

Vous devez être connecté pour poster des commentaires ou des questions sur cet article.