1 septembre 2020 / Tags : BruxellesDossierSociétéTechnologie

Mobilité alternative

Transports en commun, voitures partagées, vélos à louer, Uber, trottinettes à louer… Les différents moyens de se déplacer à Bruxelles se sont multipliés au cours des dernières années. La multiplication des moyens de transport, c’est l’opportunité d’avoir le choix, de pouvoir trouver le transport qui nous convient le mieux et de rendre l’ensemble de Bruxelles plus accessible. 

Cependant, il n’est pas toujours facile de faire le tri, de connaître les différents moyens mis à notre disposition et de comprendre leurs fonctionnements et/ou conditions d’utilisation, de déterminer quel transport correspond vraiment à nos valeurs écologiques ou encore à notre portefeuille. Ensuite, de nouvelles questions émergent : Qu’en est-il de l’assurance si j’ai un accident ? Suis-je obligé de porter un casque quand je loue une trottinette ? Est-ce qu’il y a un âge minimum ? Le constat est évident, il n’est vraiment pas facile de s’y retrouver entre les différentes possibilités et le cadre législatif reste flou pour les utilisateurs.

L’objectif de ce projet est de pouvoir faire le point sur les différentes possibilités de mobilité alternative sur Bruxelles. Nous souhaitons pouvoir répertorier les différentes possibilités et analyser les critères d’accessibilité de base de ces différentes options afin de permettre aux jeunes de faire leur choix en tenant compte des critères suivants : accessibilités, coût, environnement, risques.

F.A.Q.

    Je suis victime d’une arnaque, qui peut m’aider ?

    Si tu es victime d’une arnaque de la part d’une société de véhicule à partager auto, vélo, scooter et trottinette ou d’une société de transports rémunérés, tu peux : 

    – Porter plainte auprès de la société en donnant le maximum d’informations possibles

    – Porter plainte auprès de la police

    – Si paiement avec ta carte de crédit, tu peux contester le paiement auprès de l’émetteur de ta carte de crédit.  Plus d’info sur https://www.cecbelgique.be/themes/services-en-europe/paiement/recuperer-son-argent-en-cas-de-probleme 

    – Tu peux aussi t’adresser au Service de Médiation pour le Consommateur.  Ce service intervient pour tout litige entre un consommateur et une entreprise

    http://mediationconsommateur.be/ 

    – Et si tu souhaites déposer plainte contre un professionnel situé dans un autre pays de l’Union européenne, tu peux t’adresser au Centre Européens des Consommateurs.  

    Plus d’infos sur https://www.cecbelgique.be/contact 

    Quels moyens de transport pour rentrer d’une soirée arrosée ?

    Tu as bu un verre de trop ? Aucun BOB à proximité pour te raccompagner ? Heureusement, il existe différents services qui peuvent te permettre de rentrer chez toi en toute sécurité :

    Tous les transports en commun

    Tous les transports rémunérés.

     

    Bon à savoir: les chauffeurs de taxis et Collecto ne sont pas autorisés à refuser des voyageurs, sauf si ces derniers se trouvent manifestement dans un état d’ébriété avancé ou que la voiture risque d’être salie ! Si le véhicule a été souillé pour une raison quelconque, des frais d’un montant de 150 € sera à la charge du/des passager(s). Ces frais couvrent le nettoyage lui-même ainsi que la perte de revenu pendant le processus de nettoyage et doivent être payés directement au chauffeur à la fin du voyage.

    Quels moyens de transport utiliser pour éviter les embouteillages ?

    De manière générale, la Région de Bruxelles-Capitale tend à développer de plus en plus les possibilités de transports alternatifs. Après le confinement, la Région a notamment annoncé la création de 40 kms de pistes cyclables supplémentaires. Les travaux pour la nouvelle ligne de métro ont également commencé. Elle devrait voir le jour en 2025. 

     

    Bref, Bruxelles autrement qu’en voiture, c’est possible via :

    Transports en commun souterrains

    Les vélos partagés

    Les scooters partagés : tous les scooters partagés

    Les trottinettes partagées

    Quels moyens de transport sont les plus respectueux de l’environnement ?

    Les transports les plus respectueux de l’environnement sont les vélos partagés non électriques qui ne fonctionnent pas grâce à l’aide d’une batterie. En effet, l’extractions des matières premières nécessaires à la production des batteries, engendre aussi un niveau important de pollution dans les pays dont les ressources minérales sont le plus présentes. 

     

    Si tu veux aller plus loin, tu peux lire le rapport de Amnesty International concernant les endommagement créés par l’extraction du Cobalte au Congo, mineral nécessaire pour la production des batteries des vélos, des trottinettes et des voitures électriques. 

     

    En deuxième position, les transports en commun. Même si le carburant utilisé par le bus ou l’électricité nécessaire à faire rouler tram et métro sont en soi polluants, la possibilité de transporter un grand nombre d’usagers réduit énormément l’utilisation d’un moyen de transport privé. 

    Quels moyens de transport choisir si je souhaite soutenir une entreprise belge ?

    Les entreprises qui proposent des moyens de transports alternatifs fleurissent un peu partout dans le monde. Certaines entreprises attaquent les marchés de la mobilité un peu plus agressivement que d’autres et ne laissent presque aucunes chances au développement d’initiatives plus locales. 

    On l’a vu avec la récente crise du coronavirus, la mondialisation à ses limites. C’est pourquoi, si en plus de faire le choix d’une mobilité alternative tu as envie de soutenir une entreprise locale, voici la liste des entreprises belges active dans la mobilité à Bruxelles.

    Voitures partagées : Cambio – Zencar

    Vélos : Villo ! – Blue Bike – Pro Vélo – Billy Bike

    Scooters : Scooty

    Trotinettes : Aïe aïe aïe, aucunes des entreprises n’est belge malheureusement  

    Transports rémunérés : Taxi – Collecto

    Quels moyens transport choisir pour un usage quotidien (maison/travail ou maison/école) ?

    Tu envisages d’utiliser un moyen de transport alternatif de manière quotidienne ? Attention de bien calculer les coûts sur du long terme. 

    Voici ce qu’on te conseille d’utiliser par catégorie pour éviter une addition trop salée en fin de mois :

    Tous les transports en commun

    Vélos : Villo !, Swapfiets

    Voitures partagées : Cambio, Wibee selon les formules d’abonnement

    Le vélo ou la trottinette sont-ils une bonne alternative pour rentrer d’une soirée arrosée ?

    Non, il est formellement interdit de rouler à vélo ou en trottinettes sur la voie publique en état d’ivresse. En cas d’accident, tu seras reconnu en tort car tu n’as pas respecté le code de la route. Si un agent de police t’arrête, tu risques également une amende.

    Les meilleures alternatives pour rentrer d’une soirée arrosée sont les transports en commun et les transports rémunérés.

    J’ai moins de 18 ans, quels transports puis-je utiliser ?

    Il n’y a pas d’âge minimum pour utiliser les transports en commun.

    Pour les autres moyens de transport alternatifs, tu ne pourras malheureusement n’utiliser que les vélos.

    Dois-je respecter le code de la route ?

    Le code de la route s’impose à toi lorsque tu utilises un véhicule de location que ce soit une voiture, un vélo, une trottinette ou un scooter.  

     

    Selon le code de la route, le port du casque n’est pas obligatoire, mais vivement conseillé, lorsque tu utilises un vélo ou une trottinette.

     

    Rentrer en trottinette ou en vélo, au lieu de prendre le volant, après une soirée alcoolisée part d’une bonne intention mais est formellement interdit ! En effet, sache que tu es soumis aux mêmes règles qu’un automobiliste.

     

    Si tu as un accident et que tu es en tort parce que tu n’as pas respecté le code de la route, tu risques de le payer cher. Plus d’infos sur la page « Comment fonctionnent les assurances ? ». 

     

    Note également que la majorité des sociétés de transports te feront payer toutes les infractions de roulage commises avec un véhicule de location en y ajoutant généralement des frais supplémentaires. 

    Quels moyens de transport puis-je utiliser sans devoir réserver à l’avance ?

    Il n’est pas toujours nécessaire de faire une réservation. 

    En effet, certains moyens de transport te permettent de faire une réservation “à la minute”. C’est notamment le cas pour : 

    Les vélos : Villo !, Blue Bike, Billy Bike, Wheels

    Les trottinettes : 

    Les scooters partagés : Felyx, Scooty

    Les voitures partagées : 

    Les transports rémunérés : Taxis, Collecto, Uber

    Tous les transports en commun

    Quels moyens de transport puis-je réserver sans connexion internet ?

    Tu n’as pas besoin de posséder de connexion internet pour utiliser :

    Tous les transports en commun

    Les transports rémunérés : Taxi, Collecto

    Les vélos : Villo !, Blue Bike, Pro Vélo, Swapfiets

    Quels moyens de transports puis-je réserver sans smartphone ?

    Comme tu as sûrement déjà remarqué, dans beaucoup de cas, il faut avoir un smartphone et une connexion internet pour débloquer ou tout simplement utiliser un moyen de transport alternatif. 

    Par contre, le fait d’avoir avoir un smartphone ou une connexion internet n’est pas une évidence pour tout le monde. 

    Tu n’as pas besoin de posséder un smartphone pour utiliser :

    Tous les transports en commun

    Les transports rémunérés : Taxi, Collecto

    Les vélos : Villo !, Blue Bike, Pro Vélo, Swapfiets

    Quels moyens de transports puis-je payer en liquide ?

    Tous Les transports en commun, à condition de payer à un distributeur de tickets ou dans un point de vente. L’achat de tickets dans les transports n’est plus possible suite à la crise du covid-19.

    Je n’ai pas de carte de crédit, quels moyens de transport puis-je utiliser ?

    La majorité des sociétés de transports alternatif demandent malheureusement que l’utilisateur dispose d’une carte de crédit. 

    Voici les sociétés qui ne demandent pas de carte de crédit, classées par moyen de transport :

    Les voitures partagées : cambio

    Les vélos : Villo !, Blue Bike, Swapfiets, Pro Vélo, Wheels

    Les scooters : impossible de louer un scooter sans carte de crédit

    Les trottinettes : 

    Les transports rémunérés : Taxis, Collecto

    Tous les transports en commun

    J’ai eu un accident, qui intervient ?

    Tout dépendra de :

    • Si tu es en tort ou non
    • Le moyen de transport utilisé
    • Les assurances que tu as prises
    • Les dégâts que l’accident implique

    Tu trouveras toutes les informations sous la question « Comment fonctionnent les assurances ? »

    J’ai 18 ans, puis-je louer des voitures partagées ?

    En général, les sociétés de location de voitures partagées exigent un âge minimum de plus de 18 ans ET une certaine ancienneté du permis de conduire. Le seul fait d’avoir 18 ans n’est donc pas toujours suffisant. 

    Tu pourras trouver tous les renseignements utiles dans la fiche dédiée aux voitures partagées.

    Actualité récente :

    L'article t'a plu? Partage le :

    Après la lecture de cet article, tu as encore des questions ? Notre équipe se fera une joie de t’aider !

    Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
    N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !