10 juin 2020 / Tags : Études

Les étudiants non-finançables auront-ils une bourse ?

Jusqu’à présent, les étudiants “non-finançables” ne pouvaient pas obtenir une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles. On parle aussi d’allocation d’études. A contrario, ces étudiants “finançables” inscrits dans l’enseignement supérieur percevaient une bourse. De plus, ils ne payaient aucun droit d’inscription. Zéro euro, donc. De même, ils pouvaient imprimer certains supports de cours gratuitement. La liste de ces supports de cours étant fixée en début d’année académique et correspond à ceux disponibles en ligne. Cette règle concernant surtout les étudiants ressortissants de l’union européenne ou assimilés.

Ce 26 mai 2020, l’ARES s’est prononcé sur un avant-projet de décret. L’ARES est une autorité qui rend des avis sur tous les textes concernant l’enseignement supérieur. Un avant-projet de décret est un texte qui n’a pas encore été soumis au Parlement de la Communauté française. Que prévoit ce texte ?

Tout simplement de supprimer le critère de finançabilité pour obtenir une bourse. En langage clair, les étudiants “non-finançables” auront droit à une bourse. De mêmes, ils bénéficieront des deux conséquences précitées: pas de droits d’inscriptions à payer et gratuité de l’impression de certains supports de cours. Est-ce certain ?

Pas encore. Nous serons fixés dans quelques semaines. D’ailleurs, l’ARES a émis un avis réservé. En effet, elle craint que cette mesure ne crée un manque à gagner pour les établissements d’enseignement supérieur. De même, elle souligne l’effet “incitatif sur l’étudiant “. De plus, ce texte doit encore être voté au Parlement de la Communauté française. Enfin, il faudra vérifier si l’élargissement de ce critère s’accompagnera d’une augmentation du budget octroyé. A défaut, chaque étudiant boursier percevra moins. Or, les cas qui nous sont soumis semblent aller dans ce sens.

Néanmoins, la suppression de ce critère aurait de fortes chances d’aboutir. Infor Jeunes Bruxelles vous tiendra informés ! #Staytuned 

 

Karim JGUIRIM & Joachim KISIIGHA, juristes pour Infor Jeunes Bruxelles

 

Une autre mesure qui concerne les étudiants non-finançables est acutellement discutée. Certains d’entre-eux pourraient en effet redevenir automatiquement finançables pour les inscriptions 2020-21. Toutes les informations ici

Actualité récente :

Articles liés :

L'article t'a plu? Partage le :

Après la lecture de cet article, tu as encore des questions ? Notre équipe se fera une joie de t’aider !

Vous pouvez commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Vous , le mardi 7 juillet 2020 03:45:01

Bonjour, Durant les 5 dernières années, j'ai effectué un bachelier en sciences politiques que j'ai réussi en 3 ans, sans doubler. Ensuite, je me suis inscrit à un master HD de 60 crédits et dont j'ai acquis 40 crédits (càd tous les cours sauf mon TFE). Je me suis réinscris pour mon TFE qui compte 20 crédits. Mes deux questions est si j'échoue en seconde session, pourrais-je recommencer mon TFE ? Enfin, si j'ai le droit de changer de promoteur (je suis étudiant à ULB à Bruxelles). Vous remerciant

Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !