19 janvier 2021 / Tags : JusticeLégislationPréventionSociété

Tu as été victime de violences policières ?

Tu as été victime de violences policières?

Quels réflexes adopter en cas de violences policières?

En pratique, lors dune intervention vécue comme abusive, voici les premiers réflexes à adopter:

1. Si tu es blessé, va chez le médecin faire constater tes blessures dans un certificat médical. Si tu as subi des violences psychologiques ou verbales (humiliations, insultes, etc.) il est important que tu puisses en parler à un professionnel ou à un proche.

2. Trouve des témoins de la scène s’il y en a et essaye d’obtenir des photos/vidéos. Si tu filmes ou photographies toi-même ces violences, fais-le d’une manière qui n’ajoute pas de tension à la situation.

3. Écris le plus rapidement possible ce qui s’est passé : ton récit des faits est très important.

4. Essaye d’identifier les policiers ou policières coupables de ces violences. Tu peux les identifier via leurs noms ou matricules sur leurs uniformes. Une alternative peut également être de mémoriser la plaque de leur véhicule de police. Tu peux aussi essayer d’identifier leur zone de police et leur grade. Et bien évidemment, essaye de mémoriser leurs aspects physique mais aussi la langue qu’ils parlent, un accent particulier ou n’importe quel élément qui puisse aider à identifier une personne.

5. Si tu envisages de porter plainte par la suite, ne le dis pas sous forme de menace aux policiers au moment des faits. Essaye au maximum que ton comportement et tes actes ne puissent pas être retournés contre toi par la suite. Evite les comportement violents, les insultes ou les menaces: tu pourrais par la suite être accusé de rébellion, outrage et violences envers des agents de police. On se doute que sur le moment même, c’est une exercice difficile, mais essaye de rester maître de toi-même.

6. Contacte Police Watch pour déposer plainte ou te faire accompagner par rapport à la situation. Si tu ne te sens pas de parler directement de tout ça à des professionnels, essaye alors d’en parler à une personne de confiance, un proche ou un ami. Tu peux également contacter un avocat de ton côté afin de lancer une procédure en justice et porter plainte contre les policiers.

Que tu aies été toi-même victime de violences policières ou pour simplement avoir plus d’informations, n’hésite également pas à nous contacter ou à te rendre dans l’une de nos permanences IJBXL près de chez toi.


Tu as besoin ou envie de parler à des professionnels ? Police Watch lance sa permanence téléphonique!

Police Watch est l’observatoire des violences policières en Belgique. Il est coordonné par la Ligue des droits humains, rejointe en 2021 par la Liga Voor Mensenrechten.

Ils ont trois missions principales : informer, analyser, agir.

Leur équipe t’informe de tes droits et de la meilleure manière de les faire respecter. Ils rendent les abus visibles et objectifs grâce à la collecte et l’analyse de données. Ils interpellent les autorités concernées pour obtenir un changement des réglementations comme des pratiques.

Actualité récente :

L'article t'a plu? Partage le :

Après la lecture de cet article, tu as encore des questions ? Notre équipe se fera une joie de t’aider !

Vous pouvez commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !