16 octobre 2019 / Tags : AvenirDécouverteEnvironnementSociété

Se déplacer autrement : la mobilité urbaine durable et partagée

Marre de la voiture individuelle ? Et si tu optais pour la mobilité douce ou la mobilité partagée ?

Le concept de mobilité partagée s’inscrit plus largement dans celui de la consommation collaborative ou sharing economy, c.-à-d. dans une nouvelle manière d’aborder la possession individuelle et le partage d’un bien. La mobilité partagée couvre aussi bien le covoiturage que le partage de véhicule. La mobilité douce regroupe tout mode de transport considéré comme propre et respectueux de l’environnement (vélo, marche, trottinette, …).

  • La mobilité multimodale

Différents sites et appli te proposent, pour un trajet, différentes solutions de déplacement (transport en commun, partagé, …) et le temps de parcours : Citymapper, Moovit, Google Map, …

 

  • Les voitures à partager ou carsharing 

Le carsharing est un système de location permettant d’emprunter des voitures soit en station, soit en voirie, soit le partage entre particuliers.

Partage en station : ce système permet de louer une voiture mais demande une réservation préalable. La voiture doit être stationnée à l’endroit où tu l’as prise à une heure prévue à l’avance.

Cambio

Pour louer une voiture, tu dois avoir 25 ans minimum et être en possession de ton permis de conduire  définitif depuis au moins 2 ans.

Zen Car (partage de voiture électrique)

Pour louer un véhicule, tu dois être âgé de 18 ans et en possession d’un permis de conduire définitif de catégorie B valable.

Drivy

Pour louer un véhicule, tu dois avoir un permis de conduire valide.  Il y a aussi des conditions de location par catégorie de véhicule (par exemple, pour les véhicules de catégorie éco, tu dois avoir au moins 21 ans et 2 ans de permis).

 

Partage en voirie : ce système permet de louer une voiture quand on en a besoin sans réservation préalable.  Tu peux mettre fin à la location de la voiture quand tu le souhaites et où tu veux dans une zone couverte (toutes les communes de Bruxelles ne sont pas couvertes)

Drive Now

Pour louer un véhicule, tu dois être en possession d’un permis de conduire valable depuis minimum 24 mois.

Poppy

Pour louer un véhicule, tu dois être en possession d’un permis B depuis au moins 24 mois et n’avoir eu aucun retrait de permis de permis au cours des 5 dernières années.

 

Partage entre particuliers : location de voitures entre particuliers pour des trajets quotidiens ou de plus longs trajets.

Car Amigo

Cozycar

Wibee

Pour louer un véhicule, tu dois être titulaire d’un permis de conduire B depuis au moins 2 ans et avoir une expérience effective de conduite depuis au moins 2 ans.

 

  • Le covoiturage ou partage d’un trajet ensemble

Taxistop propose différentes formes de covoiturage : schoolpool (covoiturage sur le chemin de l’école), carpool (covoiturage régulier ou occasionnel sur le chemin du travail) ; eurostop (covoiturage sur la route des vacances), eventpool (covoiturage vers les mêmes événements).

BlablaCar : covoiturage occasionnel ou régulier en Belgique ou en Europe.

 

  • Les vélos partagés ou BikeSharing

Location en station

Villo : pour louer un Villo, tu dois avoir 14 ans minimum.

Blue Bike : location de vélo en libre-service dans différentes gares du pays.  A Bruxelles, tu peux louer un Blue Bike à Bruxelles-Midi, Bruxelles-Central, Bruxelles-Nord et Bruxelles-Luxembourg.

Tu dois avoir 14 ans au minimum pour utiliser un Blue Bike.  Et tu dois avoir 18 ans au minimum pour souscrire un abonnement d’un an.

 

Location de vélo électrique en libre-service en voirie : Ce système permet de louer un vélo quand on en a besoin sans réservation préalable.  Tu peux mettre fin à la location du vélo quand tu le souhaites et où tu veux dans une zone couverte (toutes les communes de Bruxelles ne sont pas couvertes).

Billy : tu dois être âgé de 16 ans minimum pour louer un vélo Billy Bike.

Uber Jump : tu dois être âgé de 18 ans minimum pour louer un Uber Jump.

 

Location de vélo et de vélo électrique

Swapfiets : location de vélo individuel par abonnement.  La maintenance du vélo est prise en charge par la société de location.

Tu dois avoir au minimum 18 ans pour louer un vélo et être juridiquement responsable.  Si tu es mineur, tu peux louer un vélo avec l’accord d’un adulte.

 

  • Les trottinettes électriques à partager

Lors de la location d’une trottinette, le conducteur est généralement couvert par l’opérateur pour des dommages causés à des tiers.

Toutes les informations utiles se retrouvent dans les conditions  générales d’utilisation des différents opérateurs.  N’hésite pas à les lire avant d’utiliser une trottinette pour éviter toute mauvaise surprise.

En Belgique, il faut être âgé d’au moins 18 ans pour pouvoir utiliser les trottinettes des différents opérateurs qui se partagent le marché.  Ces différentes sociétés peuvent ne pas être présentes dans toutes les communes bruxelloises.

Tu trouveras un comparatif des différentes trottinettes en location en Belgique sur https://www.trottishop.be/comparatif-bird-troty-lime-trottinettes-de-location-en-belgique

Tu trouveras des informations sur la manière de se comporter sur la voie publique lorsque tu conduis une trottinette électrique sur https://mobilite-mobiliteit.brussels/fr/la-trottinette-electrique-a-bruxelles

 

Lime

Dott 

Disponible sur Apple Store et Google Pay.

Payable par éco chèques.

– CIRC : disponible sur Apple Store et Google Pay

Poppy

 

  • Scooters à partager

Location de scooters électriques dans un périmètre urbain

Scooty : pour pouvoir louer un scooter électrique, tu dois être en possession d’un permis B ou d’un permis qui t’autorise à conduire un scooter de classe B (45 km/h).

Felyx : pour louer un scooter, tu dois être âgé de 18 ans minimum et être en possession d’un permis de conduire B ou d’un permis cyclomoteur AM ou équivalent.

 

Et la sécurité ?

Selon le code de la route, le port du casque n’est pas obligatoire pour rouler à vélo ou pour faire de la trottinette. Cependant, le port du casque est vivement conseillé !

Rentrer en trottinette, au lieu de prendre le volant, après une soirée alcoolisée part d’une bonne intention mais est formellement interdit ! En effet, sache que tu es soumis aux mêmes règles qu’un automobiliste.

Lorsque tu conduis une trottinette électrique dans le cadre de ta vie privée, tu es couvert par l’assurance familiale (attention, celle-ci n’est pas obligatoire) du moins si la vitesse maximale de la trottinette électrique n’excède pas 25 km/h.

L’assurance familiale te protège contre les conséquences financières possibles d’un accident.

En 2019, des mesures ont été adoptées par le gouvernement fédéral afin de mieux protéger les usagers faibles c.-à-d. les cyclistes et les piétons.  Tu trouveras un aperçu de ces mesures sur  https://www.trottishop.be/une-assurance-rc-nest-plus-obligatoire-pour-rouler-en-trottinette-ou-en-trottinette-electrique/

 

Bon à savoir :

Attention, depuis début septembre, la Région bruxelloise a mis en place des zones interdites au stationnement des vélos et trottinettes partagées.  Il est, par exemple, interdit de stationner les vélos et trottinettes dans les grandes gares, les parcs publics et les piétonniers.

Pour plus d’infos, n’hésite pas à consulter https://mobilite-mobiliteit.brussels/fr/se-deplacer-a-bruxelles, tu y trouveras des infos intéressantes sur la mobilité à Bruxelles.

Et n’hésite pas à participer à l’enquête publique relative au plan de mobilité régionale. Plus d’infos sur https://goodmove.brussels/fr/

Actualité récente :

Articles liés :

L'article t'a plu? Partage le :

Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !