4 mai 2022 / Tags : FunLoisirsTravailVoyage

Premier emploi ? Tu as peut-être droit aux « vacances jeunes »

Les vacances jeunes: le bon plan pour prendre congé dès ta première année de travail

Tu as décroché ton premier emploi? Les vacances approchent et tu te rends compte que tous les collègues ont droit à des jours de congé sauf toi? On a une bonne nouvelle: si tu réponds à certaines conditions, tu pourras peut-être bien profiter de jours de congé grâce aux vacances jeunes !

Avant toute chose: les vacances ordinaires

En règle générale, la loi belge prévoit que le nombre de jours de congé auquel un travailleur a droit, dépend du nombre de jours qu’il a travaillé l’année précédente. Ainsi, si tu as travaillé une année complète, tu as droit à 4 semaines de vacances rémunérées l’année suivante. Le nombre de jours précis dépend en fait de ton temps de travail de l’année d’avant.

Mais, si tu n’as pas travaillé l’année dernière, ou pas toute l’année du moins, tu n’aurais à priori pas droit à ces 4 semaines. Par exemple, si tu as travaillé six mois en 2021, tu n’auras droit qu’à 2 semaines de vacances rémunérées et qu’à la moitié du pécule de vacances en 2022.

On récapitule ces règles de base cet article-ci: les congés légaux en Belgique


Un avantage pour les jeunes travailleurs: les vacances jeunes

Les vacances jeunes ont pour objectif de permettre à des jeunes travailleurs qui débutent leur carrière de prendre des jours de congé dès leur première année de travail. En effet, en principe, comme ils n’ont pas ou peu travaillé l’année d’avant, il est rare qu’ils bénéficient de jours de congé légaux dès leur premier emploi. Du coup, pour quand même leur permettre de prendre des vacances, l’ONEm a mis en place le système des vacances jeunes.

Prenons un exemple: Léa a terminé ses études en juin 2021 et a commencé à travailler le 1er octobre 2021. En 2022 elle ne peut donc pas bénéficier du nombre total de jours de vacances ordinaires. Pour ses 3 mois de travail en 2021, elle a droit à une semaine de vacances ordinaires en 2022.

Dès lors, pour compléter ses jours de congé légaux, elle peut faire appel aux « vacances jeunes » pour la suite.

Les « vacances jeunes » te permettent de prendre des jours de congés en plus de tes vacances annuelles ordinaires. Ainsi ta période totale de vacances peut s’élever à 4 semaines. Par conséquent, les « vacances jeunes » viennent donc s’ajouter aux jours de congés auxquels tu as droit pour les jours de travail en 2022.

Léa pourra donc compléter sa semaine de vacances ordinaires par 3 semaines de vacances jeunes.

Vais-je toucher mon salaire pendant mes vacances jeunes ?

Les jours de vacances ordinaires sont rémunérés par l’employeur. Mais pour les jours de « vacances jeunes », tu recevras une allocation payée par l’assurance-chômage. Cette allocation correspond à 65% de ton salaire. Le montant salarial pris en considération pour calculer les 65% est limité à 2297,90€ brut par mois.

Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier de ces « vacances jeunes » en 2022 ?

1. Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2021;

2. Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2021 ;

3. Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2021 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail. De plus cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes».

J’ai droit à des vacances jeunes, quelles démarches dois-je effectuer ?

Tu dois demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEM. Le site de l’ONEM propose aussi le formulaire.

Il faut compléter ce formulaire avec ton employeur et le remettre uniquement à la fin du premier mois où tu prendras des « vacances jeunes ».

Pour chaque mois au cours duquel tu prendras des vacances jeunes, ton employeur devra effectuer une déclaration électronique du nombre d’heures de vacances jeunes que tu as pris. Ton employeur doit absolument faire ces déclarations pour le calcul de ton allocation.

Le paiement de l’allocation a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

Quand prendre les jours de vacances jeunes ?

Tu peux prendre tes jours de « vacances jeunes » seulement pendant une occupation salariée. Et unqiuement après avoir épuisé tes vacances « ordinaires ».

La planification se fait comme pour les vacances « ordinaires », c’est-à-dire de commun accord avec l’employeur et/ou selon les « règles » en vigueur dans ton secteur. Tu peux prendre ces jours de congé en une ou plusieurs fois, par jour complet ou demi-jour.

Aïe, je n’ai pas droit aux vacances jeunes, quelle autre solution?

Il existe aussi un système de vacances « européennes » ou « supplémentaires ». Si c’est ton premier emploi mais que tu ne rentres pas dans toutes les conditions pour les vacances jeunes, tu pourras y faire appel.

Cependant, si tu as le choix entre les vacances jeunes et les vacances européennes, il est conseillé d’opter pour les vacances jeunes. Pourquoi? Simplement parce que les vacances jeunes sont en quelques sorte “offertes” via les allocations de l’ONEm. Par contre, les “vacances européennes” sont auto-financées par le travailleur. C’est une avance sur son double pécule de l’année suivante.

Pour avoir des explications sur les vacances européennes :  sur le site de Bruxelles-J.

 

Et si tu as encore une question, n’hésite pas à nous la poser via l’onglet “Pose ta question” ci-dessous 🙂

Actualité récente :

Articles liés :

L'article t'a plu? Partage le :

Après la lecture de cet article, tu as encore des questions ? Notre équipe se fera une joie de t’aider !

Vous pouvez commenter cet article


Laure , le samedi 8 mai 2021 13:46:03
Bonjour,Je voudrais savoir si je peux garder mon statut d'étudiant en faisant une année sabbatique l'année prochaine. Je compte travailler et voyager sans faire d'étude. Merci d'avance
IJBXL , le lundi 10 mai 2021 14:08:28
Bonjour Laure,
Pour pouvoir travailler sous statut étudiant, il faut qu'étudier représente ton activité principale. Si tu es en année sabbatique et que tu ne fait pas d'études, tu ne pourras donc pas travailler sous ce statut. Tu récupéreras ce statut en septembre dès que tu reprendras tes études.
https://ijbxl.be/travailler/puis-je-travailler-comme-etudiant-cette-annee/
https://www.bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/qui-est-etudiant-et-qui-peut-conclure-un-contrat-doccupation-etudiant/
J'espère avoir répondu à ta question ! N'hésite pas s'il te faut d'autres infos !

Anaëlle , le vendredi 27 août 2021 12:07:02
Bonjour, est-ce-que les vacances jeunes peuvent être prises même après la date d'anniversaire du contrat de travail ? Je m'explique : j'ai commencé à travailler en novembre 2020, puis-je prendre mes congés jeunes après novembre 2021 ?Merci d'avance! 
IJBXL , le mardi 31 août 2021 15:56:29
Bonjour Anaëlle,

Si tu remplis bien toutes les conditions, oui, tu peux prendre tes vacances jeunes en novembre et décembre 2021 si tu le souhaites.

N'hésite pas à revenir vers nous si tu as d'autres questions !

BOIS , le samedi 26 février 2022 20:28:39
Bonjours mon employeur ma remis mon préavis car pas assez de travail qui se termine mis mars..là y viens de signer un gros chantier et me dit qu il me garde après mon préavis jusque fin juin donc de pas chercher une autre place...je doit resigner un contrat avec l employeur on le premier se poursuis comme si y m avais pas donner de préavis??merci
Anta , le mercredi 2 mars 2022 15:02:14
Bonjour BOIS,
S'il n'y a que ton employeur et toi qui êtes au courant de cette rupture, il n'est pas nécessaire de faire un nouveau contrat. Celui en cours continuera à courir jusqu'à la date de fin qu'il prévoit pour l'instant (fin juin). Dans ce cas, s'il compte mettre fin à ton contrat à cette date, il devra de nouveau te donner une nouvelle lettre de licenciement avec la date de début et la durée du préavis.
Par contre, si d'autres instances sont mises au courant, il faut alors resigner un nouveau contrat; même s'il n'y a pas d'interruption entre les deux contrats. Cela te permettrait de te protéger et, d'écarter tout soupçon de travail au noir, en cas de contrôle par exemple.
Pour d'autres questions, n'hésite pas à nous recontacter.

Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !