20 août 2020 / Tags : Aide socialeAutonomieDroits sociauxSociété

Qu’est ce qui change quand je ne suis plus étudiant ?

Qu’est ce qui change quand tu n’es plus étudiant et que tu ne te réinscris plus dans un établissement en septembre ?

À la fin des études, le statut “étudiant” prend fin ce qui amène des changements. Mais ce n’est pas si clair que ça… Aux yeux de qui, de quelle organisation, quelle institution exactement et à partir de quand concrètement ? Qu’est ce que ça implique au juste, la fin des études ?

ce qui change quand je ne suis plus étudiant

1. Actiris, stage d’insertion professionnel et chômage sur base des études

Lorsque tu finis tes études, tu peux t’inscrire chez Actiris afin d’entamer ton stage d’insertion professionnelle (SIP).

Le SIP est une période de minimum 310 jours ouvrables (=un an) pendant laquelle tes recherches d’emploi seront évaluées. Si tu as moins de 25 ans, cette inscription permet également de continuer à toucher des allocations familiales.

Si tu finis tes études en juin (réussies ou pas), ton SIP ne commencera pas avant le 1er août. À partir du 1er août, ton “comportement de recherche d’emploi” sera évalué.

Cela signifie que dès le départ il faudra garder les preuves de toutes tes démarches liées à ta recherche d’emploi. Concrètement, tu seras convoqué·e au 5ème et au 9ème mois de ton SIP par un conseiller Actiris. Le but est d’évaluer si tu as introduit suffisamment de candidatures (et surtout de manière régulière) pour trouver un emploi. Une fois que tu as reçu deux évaluations positives et que ton SIP est terminé, Actiris te donne une attestation prouvant que ton stage est validé. Si tu as moins de 25 ans, tu pourras alors ouvrir ton droit aux allocations d’insertion (= chômage sur base des études) en te rendant dans un organisme de paiement avec cette attestation.

En outre, en fonction de ta situation, les montants ne sont pas les mêmes. Dans certains cas, si tu as moins de 21 ans, tu ne pourras pas toucher tes allocations d’insertion tout de suite après la validation de ton SIP.

Pour avoir plus de détails sur le SIP, tu peux te rendre sur la fiche de notre partenaire Bruxelles-J, ici.

2. Job étudiant :

Là encore, rien n’est simple.

Le SPF Emploi part du principe que dès qu’un étudiant termine ses études et qu’il n’a plus d’obligation envers son école, il n’est plus considéré comme étudiant.

En revanche, en pratique, l’ONSS continue d’accorder des cotisations sociales réduites (2,71% au lieu de 13,01%) aux jeunes qui continuent à travailler après la fin/interruption de leurs études en juin et ce jusqu’au 30 septembre.

De plus, si tu t’inscris chez Actiris à partir du 1er août en principe, le statut de demandeur d’emploi n’est pas compatible avec un job étudiant. En revanche, en pratique, l’ONSS acceptera de lui octroyer des cotisations sociales réduites (comme pour un étudiant) jusqu’au 30 septembre. 

Ainsi, à la fin de tes études, tu peux travailler comme étudiant jusqu’au 30 septembre et être inscrit chez Actiris pour commencer ton SIP au 1er août.

Nous avons rédigé un article complet autour de la question de la fin des études et du job étudiant. Tu le trouveras ici.

3. La mutuelle

La nécessité de t’inscrire auprès d’une mutuelle varie en fonction de ta situation personnelle: si tu vis chez tes parents, ou pas, si tu as déjà trouvé un emploi ou pas, si tu as plus de 25 ans ou pas.

 En effet, lorsque tu finis tes études et que tu trouves un emploi, tu dois être titulaire de ta propre mutuelle ou être considéré comme personne à charge en tant que cohabitant ou conjoint. C’est ce qui change quand tu n’es plus étudiant. A noter que pour la mutuelle, il est possible d’être considéré comme cohabitant chez ses parents. N’hésite pas à contacter ta mutuelle pour faire le point sur ta situation personnelle. Cela te permettra de trouver la solution la plus avantageuse pour toi. 

Pour plus d’informations, tu peux nous appeler au 02 514 41 11 ou te rendre sur la fiche de Bruxelles-J.

4. La STIB

Ce qui change quand tu n’es plus étudiant, c’est surtout le fait de ne plus bénéficier d’un tarif préférentiel pour utiliser le réseau de la STIB. Par ailleurs, si tu es toujours étudiant et que tu as plus de 24 ans, tu ne pourras plus en bénéficier non plus.

5. La SNCB (- 26 ans) :

L’abonnement de train Student et la carte Student Multi ne sont accessibles qu’aux étudiants de moins de 26 ans. Ainsi, même si tu es toujours étudiant, au delà de 26 ans, tu ne pourras plus bénéficier de ces réductions. Tu ne seras plus en mesure de bénéficier de ces abonnement si tu n’es plus étudiant non plus.

Accessible aux moins de 26 ans et sans forcément être étudiant·e, il y a le “Youth Holiday”.

6. Les Impôts

En principe, rien ne change quand tu n’es plus étudiant.

Le fait d’être fiscalement à charge ou non de tes parents ne dépend pas de la poursuite de tes études. 

En résumé, si tu es toujours domicilié chez tes parents et que tes revenus ne dépassent pas le barème, tu pourras rester à charge.

Pour plus de détails sur les conditions consulte le site du SPF finances.

7. Je n’ai plus le statut étudiant, du coup quel est mon statut ?

Ca dépend de ce que tu vas faire une fois tes études terminées.

Mais avant toute chose, réinsistons sur le fait que le « statut étudiant » n’est pas un statut à part entière que tu as ou que tu n’as pas. Le « statut étudiant » est toujours à remettre en contexte. Par exemple, les conditions pour être étudiant aux yeux de ta caisse d’allocations familiales ne sont pas les même que les conditions pour pouvoir travailler comme étudiant ou les conditions pour bénéficier d’une réduction sur ton abonnement STIB.

Une fois tes études terminées, si tu t’inscris chez Actiris, on te considère alors comme un « demandeur d’emploi ». En étant en stage d’insertion cela signifie que tu dois « rendre des comptes » à Actiris afin d’obtenir des évaluations positives et éventuellement ouvrir un droit au chômage sur base de tes études une fois ton stage validé. Le statut de demandeur d’emploi n’est pas compatible avec le job étudiant.

Si tu trouves directement un emploi, on te considère alors comme un travailleur employé ou ouvrier, voire indépendant si tu te lances directement à ton compte.

Si tu ne travailles pas et que tu ne souhaites pas t’inscrire chez Actiris, tu es alors sans statut, ce qui n’est pas grave du tout. Ce serait par exemple le cas si tu envisageais de voyager quelques temps ou que tu n’avais pas envie de te lancer directement dans la recherche d’un emploi.

Actualité récente :

L'article t'a plu? Partage le :

Après la lecture de cet article, tu as encore des questions ? Notre équipe se fera une joie de t’aider !

Vous pouvez commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !