23 mai 2019 / Tags : SociétéLoisirs

Le bénévolat

Tu souhaites t’engager pour une association qui défend une cause qui te tient à cœur ? Tu as du temps libre et aimerais le consacrer à une activité qui te correspond ? Tu souhaites découvrir le monde associatif de l’intérieur et rencontrer de nouvelles personnes ? Alors le bénévolat est peut- être fait pour toi ! Volontaire ou bénévole ? Ces deux termes sont synonymes en Belgique francophone.

Le bénévolat, c’est quoi ?

Le bénévolat est une activité exercée :
– régulièrement ou occasionnellement : tu peux choisir de t’investir pour une seule action ciblée ou t’engager à faire quelques heures chaque semaine ;
– sans rétribution ou obligation : tu ne peux pas recevoir de salaire pour l’activité que tu effectues et celle-ci n’est jamais obligatoire ;
– pour le compte d’autrui : l’activité doit profiter à la communauté, elle ne peut pas être exercée pour ton propre compte ;
– et organisée par une association sans but lucratif (=ASBL) ou une ONG : le bénévolat se fait hors de ton cadre familial, ce sont des organisations reconnues qui peuvent l’organiser ;
– en Belgique ou à l’étranger.

Tu peux faire du bénévolat dans des domaines d’activités aussi variés que le sport, la culture, l’humanitaire, la santé, la défense de l’environnement, l’éducation, l’action sociale ou la biodiversité.

Qui peut être bénévole ?

La loi ne prévoit aucune limite d’âge et n’interdit pas aux mineurs d’exercer une activité bénévole. De nombreux enfants et adolescents prennent par exemple part, notamment dans le cadre des mouvements de jeunesse, aux collectes de nourriture ou de fonds au profit d’association caritative (Opération Arc en Ciel, Iles de Paix, Opération Cap 48, …).

Il faut cependant parfois demander l’autorisation pour pouvoir faire du bénévolat. C’est le cas :
– Si tu es chômeur : un chômeur indemnisé (qui perçoit une allocation de chômage ou d’insertion) peut exercer une activité bénévole tout en gardant ses allocations de chômage à condition d’en avertir l’ONEM via son organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) via le formulaire C45B. Tu peux commencer ton activité bénévole en attendant la réponse de l’ONEM. Plus d’infos sur : https://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-effectuer-certains-travaux-sans-perdre-ton-chomage
– Si tu es en stage d’insertion professionnelle : si tu ne perçois aucune indemnité de la part de l’Onem, tu peux exercer une activité bénévole sans aucune formalité pour autant que tu restes disponible pour le marché de l’emploi (tu ne peux, par exemple, pas refuser un emploi sous prétexte que tu es engagé dans une activité bénévole).
– Si tu veux partir faire du volontariat à l’étranger pendant ton stage d’insertion, tu trouveras les informations sur : https://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel
– Si tu bénéficies du Revenu d’Intégration Sociale au CPAS : dans ce cas, tu dois informer préalablement le CPAS de ton intention d’exercer une activité bénévole.
– Si tu es demandeur d’asile : les demandeurs d’asile (et leur famille) et les MENA (Mineurs Étrangers Non-Accompagnés) peuvent exercer une activité bénévole à condition d’en faire la déclaration préalable à Fedasil.

Pas de contrat mais …

Légalement, l’organisme dans lequel tu veux faire du bénévolat n’a pas d’obligation de te faire signer un contrat ou une convention. Cependant, certaines informations doivent obligatoirement t’être transmises :
– Le statut de l’organisation, son but et l’identité du ou des responsables ;
– Les contrats d’assurances qui couvrent ton activité ainsi qu’une description précise de ce qu’il te sera demandé de faire ;
– Si l’organisme prévoit une indemnisation et, si c’est bien le cas, les détails de ce qui est prévu ;
– Si ton activité implique de respecter le secret professionnel, cela doit t’être clairement communiqué.

Pour le reste, les organisations sont libres d’ajouter des informations ou non. Il te sera ainsi peut-être demandé de respecter un règlement d’ordre intérieur, de signer un contrat ou autre. N’hésite jamais à poser tes questions avant de t’engager.

Pas de salaire mais…

Bien que tu ne puisses jamais percevoir de salaire pour ton activité bénévole, l’association peut décider de t’indemniser pour ton activité. On parle donc d’indemnisation ou de défraiement. Ce mode de paiement n’est pas considéré comme un revenu. Attention que ce n’est pas une obligation pour les organisations. Renseigne-toi sur cette question avant d’entamer ton activité bénévole. Il existe 2 systèmes de défraiement : soit le remboursement des frais réels (c’est-à-dire qu’on te rembourse les frais directement liés à ton activité. Tes frais de transports ou ton repas du midi sont des exemples), soit une indemnisation forfaitaire (c’est-à-dire que l’organisation fixe un montant qui couvrira tes éventuels frais liés à ton activité).

Pour aller plus loin

Tu es intéressé par une activité bénévole et notre article n’a pas répondu à l’entièreté de tes questions ? Tu trouveras toutes les informations sur le site www.levolontariat.be
Si tu souhaites t’investir mais que tu ne sais pas encore bien dans quelle association, tu trouveras également des annonces sur www.levolontariat.be ainsi que sur www.guidesocial.be
Tu peux également directement te rendre sur les sites des associations qui t’intéressent.

N’hésite également pas à faire un tour sur Bruxelles-J. Plusieurs fiches abordent la question du bénévolat : https://bruxelles-j.be/voyager/sengager-comme-volontaire-en-belgique-et-a-letranger/

L'article t'a plu? Partage le :

Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !

Articles liés :

Tous ensemble, changeons le monde !
Si toi aussi tu as envie de changer le monde, ou simplement ton

...