13 avril 2021

Pourquoi consulter un psy et par où commencer?

Consulter un psy… une évidence pour certain, encore un tabou pour d’autres.

consulter psy

Contrairement à certaines idées reçues, consulter un psy ne veut pas automatiquement dire qu’on est dépressif ou qu’on ne va pas bien. Il existe en effet une multitude de raisons pour avoir envie ou besoin de consulter un psy. Pour aller mieux, certes, mais aussi pour apprendre à mieux se connaître et se comprendre, pour prendre du recul sur certaines situations ou sur soi, pour avoir un regarder extérieur sur toutes les pensées qui peuvent nous traverser l’esprit. Bref, il y a des chances pour qu’un jour tu ressentes le besoin d’aller consulter un professionnel. Voici quelques informations de base pour y voir plus clair et t’orienter dans tes démarches si tu décides de sauter le pas.

Ai-je besoin d’aller voir un psy ?

Comme dit précédemment, il existe des centaines de bonnes raisons pour aller consulter un professionnel.

Cette démarche peut être motivée soit par une demande pour soi-même, soit par rapport à la situation d’un proche. Mais à l’origine de cette démarche, il doit y avoir une décision personnelle. Personne ne peut te forcer à aller consulter !

Comment trouver un bon psy?

Tu t’es peut-être déjà posé cette question, et tu as peut-être aussi réalisé qu’il n’est pas facile d’y répondre.

Certains sont mal à l’aise à l’idée de poser la question, à un ami ou à leur médecin.

Mais d’autres éléments peuvent aussi freiner la démarche : ai-je les moyens ? en ai-je vraiment besoin ? par quoi commencer ? qui contacter ?

Et puis, il faut le reconnaître, l’abondance de métiers, formations et méthodes complique la démarche.

En résumé tout ça semble bien compliqué.

  • Choisir un homme ou une femme ?

Choisir un homme ou une femme n’est pas très important. C’est avant tout le professionnalisme du psy qui compte.

Rien ne dit que les hommes thérapeutes ne peuvent rien comprendre aux problèmes des femmes et inversement. Mais si tu as plus confiance/es plus à l’aise avec l’un ou l’autre, écoute-toi.
La thérapie se déroulera probablement mieux si tu respectes ta préférence. Tu pourrais peut-être même être amené explorer les motifs inconscients de ton choix.

Aussi, rien ne t’empêche de faire une première consultation chez l’un et l’autre et de faire ton choix suite à ces premiers rendez-vous 🙂

  • Consulter le psy d’un ami proche ou d’un parent, bonne idée ?

Ce choix peut comporter des avantages. Cela évite de faire des recherches et assurer une certaine « garantie » sur les compétences.

Mais celui-ci peut être piégé dans un conflit de loyauté qui menace son devoir de secret professionnel. C’est encore plus délicat quand un psy reçoit séparément deux membres d’une même famille. Ce n’est donc pas l’idéal.

  • Concrètement comment se passe le premier rendez-vous?

Le premier entretien est avant tout une rencontre et permet de faire une sorte d’évaluation.

Le professionnel essayera de comprendre les grandes lignes de la situation ou du problème qui a conduit à cette consultation.

Mais ce sera également l’occasion de poser tes questions si tu en as, le type de méthode thérapeutique par exemple.

N’hésite pas à clarifier certains éléments pour la suite comme la fréquence des rendez-vous par exemple.

Garde ton sens critique et ton esprit ouvert. Si quelque chose te dérange c’est peut-être une réticence à aller plus loin mais ça peut également être une question de personne et si tu ne le « sens » pas, n’hésite pas à en consulter un autre. Ca ne signifie pas forcément qu’un suivi n’est pas fait pour toi !

  • Puis-je vraiment tout lui dire ?

Oui, évidemment tout dépend de la relation mais sache que le psychologue est lié à son client par le secret professionnel.

Plus qu’un ‘droit’ qu’il aurait de se taire s’il ne souhaite pas parler, il s’agit d’une obligation légale définie par le code pénal.

Combien coûte une séance chez le psy ? Combien coûte une thérapie ?

L’argent peut être un frein majeur.

Malheureusement il n’est pas possible de répondre simplement à cette question puisqu’elle dépend de plusieurs facteurs. Par exemple : le type de professionnel, le lieu ou parfois même ta situation personnelle. Mais dans tous les cas des aides sont possibles. Tu trouveras plus d’informations dans notre article: “J’ai besoin d’une aide psychologique: qui contacter et combien ça coûte?

Psychiatre, psychologue, psychothérapeute, psychanalyste, thérapeute… tous les mêmes ?

Pas vraiment, chaque terme est très différent !

Psychiatre

C’est avant tout un médecin ayant fait le choix de se spécialiser en psychiatrie. Contrairement au psychologue, il peut prescrire des médicaments, une hospitalisation et une psychothérapie, établir un diagnostic clinique (c’est-à-dire de donner un nom officiel à un trouble psychique), émettre des certificats médicaux et délivrer des attestations de soin pour le remboursement des consultations par la mutuelle.

Le titre de psychiatre est protégé par la loi. La psychiatrie est une discipline du secteur de la santé.

Fiche métier psychiatre

Psychologue

C’est un professionnel diplômé d’un master universitaire en psychologie, spécialisé dans une des branches : neuropsychologie, psychologie du travail, psychologie sociale et interculturelle, psychopathologie clinique, parmi d’autres. Le titre de psychologue est protégé par la loi.

Les sciences psychologiques sont des disciplines du secteur des sciences humaines et sociales.

Fiche métier psychologue

Psychothérapeute

C’est un titre réservé aux psychologues cliniciens, orthopédagogues cliniciens et médecins ayant suivi une formation en psychothérapie. Les plus connues sont : psychothérapie analytique, psychothérapie systémique et familiale et psychothérapie cognitivo-comportementale (aussi appelée TCC), mais il en existe d’autres. Les psychiatres et psychologues peuvent donc pratiquer la psychothérapie, mais ne le font pas forcément.

Fiche métier psychothérapeute 

Psychanalyste

C’est un professionnel qui utilise une méthode spécifique d’investigation psychique de l’inconscient. Dans une cure type, l’analysant (= le patient/client) est allongé sur un divan. Le psychanalyste est assis derrière l’analysant allongé, hors de sa vue, et l’écoute. On peut considérer cette pratique comme une forme de thérapie. Attention : le titre de psychanalyste n’est pas protégé par la loi ! N’importe qui peut s’autoproclamer. Il est donc important de vérifier que le psychanalyste que tu choisis d’aller consulter a été formé ou a de l’expérience.

Fiche métier psychanalyste

Thérapeute

C’est un terme plus général qui englobe tous les professionnels qui proposent différentes formes de thérapies qui cherchent à mieux comprendre/vivre avec une souffrance et/ou à vivre avec plus de bien-être. Voici quelques exemples : art-thérapeute, graphothérapeute, hypnothérapeute, ludothérapeute, zoothérapeute, thérapeute psychocorporel, thérapeute existentiel… La liste est très longue ! Attention : le titre de thérapeute n’est pas protégé par la loi ! N’importe qui peut s’autoproclamer thérapeute. Il est donc important de vérifier que le thérapeute que tu vas consulter a été formé ou a de l’expérience.

En résumé, même si tu traverses une période difficile, n’hésite pas à chercher de l’aide autour de toi.
Entreprendre de consulter un psy, c’est déjà se mettre en route.
L’évolution commence dès ce moment-là. La suite viendra, en son temps, chacun a son propre rythme.

Actualité récente :

L'article t'a plu? Partage le :

Après la lecture de cet article, tu as encore des questions ? Notre équipe se fera une joie de t’aider !

Vous pouvez commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !