5 mai 2022 / Tags : OrientationBruxellesÉtudes

Comment trouver une « bonne école secondaire » à Bruxelles ?

Nos conseils pour trouver une « bonne école secondaire » à Bruxelles

Chaque année, pendant la période des inscriptions en première secondaire, l’équipe d’Infor Jeunes Bruxelles reçoit de nombreuses demandes des jeunes et de leurs parents concernant le choix d’une « bonne école » secondaire à Bruxelles.

Répondre à cette question est extrêmement difficile : chaque élève, a ses attentes et ses besoins par rapport à sa manière d’apprendre. Ainsi, les critères qui sont importants pour le choix de l’école sont très variés et peuvent différer sensiblement d’une famille à l’autre.

C’est pour cette raison que nous avons créé une grille d’analyse pour aider les familles et les élèves dans leur choix d’école. Vous y trouverez des points d’attention utiles et des repères pour t’aider à établir tes critères personnels et uniques et t’aider à faire le bon choix.

bonne école secondaire bruxelles

Les critères à prendre en compte pour choisir une école

– Analyser s’il s’agit d’une école dite « pyramidale »

On parle d’école pyramidale quand le nombre de classes organisées pour chaque degré diminue au fur et à mesure qu’on monte dans les années. Par exemple une école qui proposerait 12 classes au 1er degré, 8 au 2e degré et 6 au 3e degré.

Le fait que le nombre de classes diminue signifie qu’il y a un « tri » progressif . Autrement dit, les élèves qui ne sont pas capables de suivre le rythme d’apprentissage de l’école, sont amenés à la quitter. Il s’agit typiquement d’écoles où il y a peu de place pour la remédiation. Ces écoles sont généralement perçues comme « élitistes » et sont de ce fait très recherchées.

Mais au fond, est-ce qu’une école pyramidale est réellement une « bonne école » ? Ce type d’établissement ne favorise-t-il pas un climat anxiogène et la compétition entre élèves? Est-ce réellement bon pour votre enfant? A vous de faire le point.

– Connaître l’environnement de l’école et ses infrastructures

Ce point pourrait jouer un rôle fondamental dans le quotidien de votre enfant.

Il s’agit d’analyser si l’environnement de l’école répond au besoin de l’élève.  Par exemple en évaluant la proximité de l’école par rapport à sa salle de sport ou ses loisirs.  Ou en vérifiant si l’école offre un service de bibliothèques ou de salle d’études. Si pas, est-ce qu’il y en a à proximité? Et qu’en est-il des transports en commun et des temps de trajets?

Pour répondre à toutes ces questions, on conseille de visiter l’école et de faire un tour exploratif.

– Le taux d’absentéisme des enseignants

Si l’école présente un taux d’absentéisme élevé chaque année, on peut déduire que l’ambiance au sein du corps professoral n’est peut-être pas idéale. Or, cela pourrait fortement impacter l’apprentissage de l’enfant, ainsi que son quotidien.

Pour en savoir plus sur ce point, on vous conseille de demander l’expérience de l’entourage et les échos reçu par des services comme les médiations scolaires.

– Le projet pédagogique de l’école

De plus en plus d’écoles choisissent des pédagogies dites « alternatives », comme la pédagogie active. Si pour certains élèves cela est un facteur de réussite, pour certains autres, cette méthode d’apprentissage pourrait moins convenir.

S’informer sur cette pédagogie aidera à déterminer si elle est adaptée au profil de son enfant. Encore une fois, n’hésitez pas à visiter l’école pour en savoir plus et poser toutes vos questions.

– La mixité sociale

Bruxelles est une ville qui présente une grande mixité au niveau social et culturel. Cependant, il arrive que certaines écoles accueillent un public très homogène. C’est-à-dire uniquement issu du milieu favorisé ou, au contraire, uniquement défavorisé.

Si la mixité sociale est importante à vos yeux, il peut être utile de faire un tour à la sortie de l’école, pour se faire une idée. Mais attention, gardez en tête que vous ne vous fieriez alors qu’à des impressions.

– Le réseau d’enseignement

Les écoles bruxelloises font partie de différents réseaux d’enseignement.

Les règles en matière d’organisation des études peuvent différer d’un réseau à un autre. En outre ces réseaux donc gérés par différents pouvoir organisateurs. Autrement dit, en cas de soucis, les personnes à qui vous devrez vous adresser ne sont pas les mêmes.

Il peut s’avérer utile de connaître le réseau d’enseignement d’une école, afin d’en déduire son positionnement et ses valeurs. Les infos concernant l’organisation des réseaux d’enseignement se trouvent ici.

– Les options et les formes d’enseignement organisées à chaque degré

L’organisation du 1er degré est commun à toutes les écoles. Par contre, après ce 1er degré, les élèves peuvent commencer à choisir des formes et des options d’enseignement différentes.  Pour en savoir plus, consultez notre article sur l’organisation de l’enseignement secondaire.

Chaque école fait ainsi le choix de proposer des options de l’enseignement général, technique ou professionnel. Autrement dit, toutes les options ne sont pas organisées dans toutes les écoles.

Dès lors, si votre enfant a déjà une idée de la forme d’enseignement ou de l’option qu’il souhaitera suivre, il peut être pertinent de choisir directement une école qui propose cette option. Même si, bien souvent, ce choix ne se fera qu’en fin de 2e année ou même après. Pour obtenir de l’aide pour effectuer ce choix, vous pouvez jeter un coup d’œil à la section orientation de notre site.

– La communication de l’école

Est-ce que la communication de l’école est claire et facile à comprendre ? Est-ce que le site internet est mis à jour régulièrement ? Est-ce qu’il est simple de joindre l’école par téléphone ?

N’hésitez pas à vous faire votre idée en essayant de joindre le secrétariat par téléphone et en faisant un tour sur le site internet.

– La charte de l’école et le règlement d’ordre intérieur

Il est conseillé de connaître la charte de l’école ainsi que le ROI.

En effet, les écoles sont libres de fixer certaines règles en termes d’horaires, de tenue vestimentaire, de nombre de jours d’absences autorisées, de comportement, etc. Or, toutes ces règles se retrouvent dans le ROI.

Lire ces documents permettra donc d’en apprendre beaucoup sur le fonctionnement et les règles de l’école. Mieux vaut vérifier avant si les valeurs et les règles de l’école correspondent aux valeurs de l’élève et de son entourage proche.

– L’immersion en néerlandais ou en anglais

Certaines écoles proposent une immersion linguistique pour certains cours. Si cela vous intéresse, ce critère pourra aussi vous aider à faire un choix.

– Le premier degré différencié

Si l’école n’organise pas de premier degré différencié, il est possible que ce soit une école peu inclusive.

Pour rappel, le premier degré différencié permet aux élèves qui n’ont pas obtenu le CEB de l’acquérir à la fin de la première ou deuxième année différenciée ou à l’issue des années ultérieures. Une fois qu’il a obtenu son CEB, l’élève peut alors réintégrer le parcours commun et poursuivre des études secondaires normalement.

– La présence de professionnels pour accompagner le corps enseignant dans l’école

Il est possible que l’élève rencontre des difficultés lors de sa scolarité. Il peut s’agir de difficultés d’apprentissage ou des difficultés avec des autres élèves ou encore avec le corps enseignant.

Dans ces-cas de figure, des logopèdes, psychologues, éducateurs, assistants sociaux, médiateurs peuvent être des ressources clé pour l’enfant et son environnement. En cas de soucis, ça permettra que les éventuels problèmes soient directement pris en charge au sein de l’école.

La présence de ces professionnels dans l’école peut également vous donner des indices sur les valeurs défendues par l’école. Par exemple une école qui propose un service de logopédie pourra apparaître comme plus inclusive. Ou une école qui propose un service de lutte contre le harcèlement scolaire donnera le sentiment de donner de la valeur au bien-être de ses élèves.

– Remédiation, examens de passage

Peut-être que vous ne le saviez pas, mais les écoles n’ont pas l’obligation d’organiser des secondes sessions.

Or, les cours de remédiation et les examens de passage permettent à l’élève qui aurait eu une difficulté temporaire, de se reprendre et ainsi d’éviter l’échec en fin d’année.

– Autres pistes de réflexions

D’autres points d’attention qui pourront aider votre choix sont la place accordée aux devoirs à la maison, la façon d’évaluer les élèves, les horaires de cours et la durée des cours, la proximité avec le domicile, les frais scolaires demandés en début d’année, la présence de voyages scolaires obligatoires, les activités extra scolaires prévues ou encore les sorties scolaires.

Il s’agit bien sûr d’une liste non exhaustive.

Conclusion: la « bonne école secondaire » est celle qui correspond aux besoins de votre enfant

Choisir une école n’est pas anodin. Dans la pratique, on remarque que trop souvent les parents ne se fient que aux “réputations” des écoles. Or, ces réputations ne sont pas toujours représentatives de la réalité. Et elle ne prennent pas en compte le fait que chaque élève a ses propres besoins en termes d’environnement et d’apprentissage. On vous invite donc à vous méfier des rumeurs et des idées reçues par rapport à une école.

Si possible, essayez d’évaluer personnellement et en fonction des critères les plus importants pour vous, si l’école envisagée sera la « bonne » pour votre enfant.

Vous avez besoin de faire le point et de discuter de ces différents critères? Contactez-nous! Notre équipe pourra vous aider à y voir plus clair… mais gardez en tête que nos informateurs ne sont pas aptes à directement vous conseiller une école en particulier. Le choix définitif doit être le vôtre 🙂 Vous trouverez également toutes les informations sur le procédure d’inscription en première secondaire dans notre article sur le FUI – Formulaire unique d’inscription

Actualité récente :

Articles liés :

L'article t'a plu? Partage le :

Après la lecture de cet article, tu as encore des questions ? Notre équipe se fera une joie de t’aider !

Vous pouvez commenter cet article


Alexandre , le jeudi 17 février 2022 09:12:52
Bonjour, Je suis étudiant International plus précisément du Togo et je suis intéressé par la formation de bachelor marketing proposée par institut de Haute école Bruxelles (   IHE    ). D'après les informations sur leur site, leurs diplômes ne sont pas reconnus par la communauté wallonie-bruxelles et ils ne reçoivent pas de subventions de l'Etat belge. Toutefois ils sont membres du réseau des universités. Afin d'éviter d'éventuel refus du visa j'aimerais savoir si des étudiants internationaux hors union européennes ont déjà eu de visa pour venir étudier dans ladite école ?Cordialement, 
IJBXL , le mercredi 23 février 2022 16:19:41
Bonjour Alexandre,

Si tu décides d'aller étudier dans une école privée, ce n'est pas garanti que ta demande de visa sera acceptée. Tu peux solliciter une ASP (autorisation de séjour provisoire) sur base d’une inscription dans un établissement privé. Mais tu devras alors notamment démontrer l’intérêt de poursuivre tes études en Belgique et l’existence d’une continuité dans ton cursus scolaire. Le droit au séjour n’est pas automatique dans ce cas! L’administration fera un examen individuel de la demande en tenant compte de plusieurs critères objectifs.

Nous ne pouvons pas te dire si d'autres étudiants ont obtenu un visa pour étudier dans cet établissement en particulier. Nous pouvons juste te recommander d'être prudent concernant les établissements privés et non reconnus car la Communauté française, et de bien réfléchir au fait que tu obtiendras un diplôme qui n'est pas reconnu.

N'hésite pas à revenir vers nous si tu as d'autres questions !

Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !