12 mars 2020 / Tags : ÉtudesOrientationAvenirAutonomie

Je ne veux plus aller à l’école, qui peut m’aider ?

Il t’est surement déjà arrivé d’entendre dire qu’un élève était en décrochage scolaire, qu’il ne veut plus aller à l’école. Normalement, entre tes 6 (bientôt 5) et 18 ans, tu es obligé d’aller régulièrement à l’école. Mais, il arrive parfois de se dire qu’on en a marre et qu’on a envie de tout lâcher. Alors tu te demandes : si je ne veux plus aller à l’école, qui peut m’aider ?

Je ne veux plus aller à l'école qui peut m'aider

C’est peut-être ta situation. Et dans le fond, il existe plein de raisons qui peuvent provoquer ce genre de sentiment : démotivation, être préoccupé par des soucis de famille et avoir des difficultés à se concentrer sur l’école, ne plus aimer son option, ne pas souvent être présent, se sentir mal à l’aise en classe au point de ne plus venir, ou encore être en classe mais ne pas suivre les cours, … Bref, peu importe le pourquoi, le tout c’est de ne pas s’isoler lorsque l’envie de faire une pause sur l’école devient une réalité.

Pour t’aider, Infor Jeunes Bruxelles te donne quelques adresses de services chez qui tu pourrais trouver des conseils :

Je décroche, … mais je fréquente encore l’école

Le centre PMS de ton école : il peut t’accueillir (avec ou sans tes parents) gratuitement et dans la confidentialité. Les travailleurs peuvent écouter tes difficultés, te donner des conseils à propos de ta santé, ton bien-être à l’école ou à la maison, … Mais aussi t’aider, te guider pour choisir tes études ou ton métier.

Les dispositifs internes d’accrochage scolaire (DIAS) : présents dans certaines écoles secondaires, tu y trouves des éducateurs, des professeurs et/ou le PMS. Ce service t’aide à retrouver confiance en toi et à trouver un projet de formation qui te correspond. Tu restes inscrit dans ta classe mais tu as droit à un plan personnalisé (des cours de formation commune; des activités complémentaires; des ateliers de coopération, de socialisation, de communication ou d’expression, stage d’observation, …).

Je pense que c’est mon option qui me fait décrocher

Le fait de ne pas aimer ce que tu fais peut être une raison de démotivation.

Dans un premier temps, tu pourrais t’adresser au centre PMS de ton école pour en discuter. Mais il est tout à fait possible de parler de ton orientation en dehors:

Les services d’orientation : ils t’accueillent afin de t’informer et de te guider dans ton choix d’études ou pour un changement de voie. Ces services peuvent également t’aider à trouver l’option qui mène au métier de ton choix. Tu peux par exemple t’adresser au SIEP, au laboratoire d’ergologie, etc. Attention, ils sont parfois payants.

À ce propos, Infor jeunes Bruxelles dispose d’un service d’orientation gratuit .

Les journées portes ouvertes et la journée du qualifiant : entre janvier et mars, il est possible de se rendre dans les écoles pour les visiter, découvrir les options, rencontrer les professeurs (parfois des élèves) et discuter de ton avenir.  Chaque année le SIEP met à jour les dates des portes ouvertes de chaque école de la Fédération Wallonie – Bruxelles. A voir sur le blog du SIEP

 

Si toi aussi tu te demandes : je ne veux plus aller à l’école, qui peut m’aider ? N’hésites pas à nous contacter au 02 514 41 11.

Actualité récente :

Articles liés :

L'article t'a plu? Partage le :

Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !

Tu as une question spécifique ? Notre équipe se fera un plaisir de t’aider !

Vous devez être connecté pour poster des commentaires ou des questions sur cet article.