12 mars 2020 / Tags : ÉtudesOrientationAvenirAutonomie

Je ne veux plus aller à l’école, qui peut m’aider ?

Normalement, entre tes 6 (bientôt 5) et 18 ans, tu es obligé d’aller régulièrement à l’école, mais il a y des moments dans la vie où on se sent démotivé. Cette sensation est normale et les raisons peuvent être nombreuses. Par exemple on peut avoir des difficultés en cours ou avec les autres élèves, il peut aussi y avoir des problèmes à la maisons ou bien des difficultés à se projeter après les études. Tu peux aussi traverser une période de stress ou de déprime. Cependant si cette situation devient régulière et que tes présences à l’école se font de plus en plus rares, tu risques le décrochage scolaire. Alors tu te demandes : si je ne veux plus aller à l’école, qui peut m’aider ?

Je ne veux plus aller à l'école

Si toi ou quelqu’un que tu connais traversez une période de décrochage, le plus important c’est de ne pas s’isoler. La manque d’assiduité provoque des échecs et ces échecs ne feront qu’accroître ton manque d’envie d’aller à l’école. Infor Jeunes Bruxelles te propose une liste de services chez qui tu peux trouver des conseils pour comprendre ta situation :

Je décroche, … mais je fréquente encore l’école

Le centre PMS de ton école : il peut t’accueillir (avec ou sans tes parents) gratuitement et dans la confidentialité. Les travailleurs peuvent écouter tes difficultés, te donner des conseils à propos de ta santé, ton bien-être à l’école ou à la maison, … Mais aussi t’aider, te guider pour choisir tes études ou ton métier.

Les dispositifs internes d’accrochage scolaire (DIAS) : présents dans certaines écoles secondaires, tu y trouves des éducateurs, des professeurs et/ou le PMS. Ce service t’aide à retrouver confiance en toi et à trouver un projet de formation qui te correspond. Tu restes inscrit dans ta classe mais tu as droit à un plan personnalisé (des cours de formation commune; des activités complémentaires; des ateliers de coopération, de socialisation, de communication ou d’expression, stage d’observation, …).

Je pense que c’est mon option qui me fait décrocher

Le fait de ne pas aimer ce que tu fais peut être une raison de démotivation. Dans ce cas il faut peut-être envisager une réorientation et changer de filière.

Dans un premier temps, tu pourrais t’adresser au centre PMS de ton école pour en discuter. Mais il est tout à fait possible de parler de ton orientation en dehors:

Les services d’orientation : ils t’accueillent afin de t’informer et de te guider dans ton choix d’études ou pour un changement de voie. Ces services peuvent également t’aider à trouver l’option qui mène au métier de ton choix. Tu peux par exemple t’adresser au SIEP, au laboratoire d’ergologie, etc. Attention, ils sont parfois payants.

À ce propos, Infor jeunes Bruxelles dispose d’un service d’orientation gratuit . N’hésite jamais à nous appeler pour demander un rendez-vous.

Les journées portes ouvertes et la journée du qualifiant : entre janvier et mars, tu peux aller dans les écoles pour les visiter, découvrir les options, rencontrer les professeurs (parfois des élèves) et discuter de ton avenir.  Chaque année le SIEP met à jour les dates des portes ouvertes de chaque école de la Fédération Wallonie – Bruxelles. A voir sur le blog du SIEP.

Si toi aussi tu te poses la question : je ne veux plus aller à l’école, qui peut m’aider ? N’hésites pas à nous contacter. 

Actualité récente :

L'article t'a plu? Partage le :

Après la lecture de cet article, tu as encore des questions ? Notre équipe se fera une joie de t’aider !

Vous pouvez commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Tu as vécu une expérience en rapport avec cet article ? Tu souhaites la partager ?
N’hésites pas à nous envoyer un texte de ta plume, peut-être qu’il sera publié !